Leclerc Cernay


PA310001.jpgJe roule derrière Leclerc Cernay.

Un beau maillot qui rend la firme Leclerc populaire.

Je ne sais pas combien touchent ces hommes-sandwich sur leur vélo.

Rammersmatt, puis le Schirm.

A Masevaux, on se quitte.

PA310004.jpg

A Masevaux, les chèvres impassibles

J’ai grimpé plus vite qu’à mon goût rien qu’en voyant ce poisson pilote devant moi.

J’en suis tout ébaubi.

Leclerc Cernay m’a dit, arrivé au Schirm, que j’avais de bons restes et que c’était pas son jour de bonnes sensations.

Le cardio s’est même affolé à 170 un court instant…complètement déraisonnable.

Je redescends par le Haut-Soultzbach avec un méchant vent d’est qui retient l’avancement.

PA310006.jpg

Sentheim et ciel bleu

Cette fois le froid semble s’installer; on en serait presque surpris en ce 31 octobre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s