Cinquante tout rond


P2100002.jpg
Sentheim

J’ai le compas dans l’œil: cinquante kilomètres tout rond.

Juste assez pour soulager mon curseur de vanité.

Me croirez-vous si je vous dis que je suis fatigué?

Après Roderen, j’ai pris Sentheim.

Direction Soppe-le-Haut.

 

Je me retourne: la montagne est belle.

Dans la zone enneigée, je devine un chalet.

Est-ce le ski-club du Rossberg?

P2100005.jpg
Depuis les hauteurs de Lauw, on distingue toujours ce chalet dans la courbure enneigée

 

En haut du vallon du Soultzbach, des chemins m’attendent pour la belle saison à VTT

P2100003.jpg

Une maison traditionnelle bien entretenue…

P2100004.jpg

Après Mortzwiller, le lac de la Seigneurie est à portée de main.

P2100006.jpg

Jusqu’à Lachapelle, je sais.

Après avoir traversé la D83, je ne sais plus.

Je suis dans ma zone grise.

hecken.jpg
Je découvre mon parcours enregistré au retour

Dans le Sundgau, on ramasse des rafales de bosses sans même les demander.

Eteimbes, Bretten, Ecken, autant de déclivités où je suis à la peine, la sensation de « ramer dans le vide ». J’use les piles du dérailleur!

P2100008.jpg
Le temps s’éclaircit et même la température monte…image qui me plait

A Burnhaupt, les vaches sont sorties de l’étable…

P2100009.jpg
Les vaches de Burnhaupt sur leur plancher

trace GPS

Publicités

2 réponses sur « Cinquante tout rond »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s