J’avoue!


thann.jpg
Thann, traverser la RN66 par la rue du 7 aout un premier mai (image Google)

Oui m’sieur l’agent!

C’est vrai!

Confondu par les images, j’ai du avouer; c’était bien moi.

Il y a en France une tradition judéo-chrétienne qui consiste à expier sa faute en avouant ses infractions et ses crimes tout en oubliant que le code de procédure pénale permet de garder le silence.

C’était bien moi qui, hier matin, jour du premier mai, ai traversé la voie ferrée, puis la nationale en diagonale à 6h52 et alors même que le feu était rouge.

Ce genre d’anecdote montre ce que pourrait être un univers cycliste dépouillé de toute circulation automobile: plus de feux, plus de stop imbécile, plus de giratoire. Une seule priorité de principe à droite, à la rigueur.

Un seul univers piéton et cycliste.

L’utopie au pouvoir.

A cette heure matinale, on peut profiter de la ville et s’affranchir de tout cet arsenal réglementaire exigé par la société automobile.

D’ailleurs à quoi bon attendre à un feu rouge qui ne passera au vert que lorsque surviendra une voiture?

Ce billet est une pure fiction car oncle Sam n’a pas encore mis en place les cameras feu rouge pour vélos…pas encore!

On peut imaginer cependant ce que deviendra un monde concentrationnaire tel que celui décrit dans « 1984 » de George Orwell.

On n’en est pas si loin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s