De l’air pur pour nos poumons


Détecteur de particules fines 10 à 2.5 microns (15 dollars chez Alibaba)

Isabelle et le vélo propose de mesurer soi-même la pollution de l’air. Comment? en construisant ses propres appareils de mesures.

A emporter sur le vélo? presque! Nous saurons donc en pédalant, quand il faudra arrêter de respirer pour ne pas imbiber nos poumons de toutes les cochonneries qui se trimballent sur notre itinéraire. Faudra t-il aussi embarquer sur son vélo des bouteilles d’air pur? dans certaines zones, pour sûr.

A lire sur Isabelle et le vélo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s