L’heure est Gravel


quel armement choisir? (magazine 200 N°28) le numéro 3 fait vraiment militaire en campagne

200 promeut le vélo gravel. Normal, c’est tendance.

250 kilomètres de pistes en Provence.

Il y a le coté face de l’aventure, celui qui permet de concrétiser un rêve et le coté pile, celui de la mise en pratique d’une expérience pas toujours évidente.

Avec des crevaisons multiples, des bivouacs pas spécialement confortables sur le plan de l’hygiène et du sommeil et le coût du matériel.

Transporter son barda en mode compact, pourquoi pas, mais il faut supporter les conséquences d’un relatif inconfort au moment de déplier la tente et de sortir le réchaud.

Avant de se lancer dans ce genre d’aventure, mieux vaut y réfléchir à deux fois et s’assurer qu’on est « raccord » avec ses compagnons de route. A moins d’être seul!…

En revanche un vélo Gravel chargé en bike-packing sur route peut constituer un compromis pour qui veut voyager léger sur vicinales…et ne me déplairait pas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s