Jour : 12 avril 2021

Le Tour du massif vosgien, juillet 2021

Si l’aventure vous tente, le Tour du massif vosgien vous attend. Épreuve Vtt / gravel qui se déroulera du 3 au 10 juillet 2021.

Sans assistance et sans ravitaillement,
il fait la part belle à l’autonomie et à la débrouillardise.

On a dit ça, on n’a rien dit. Mieux vaut aller voir sur le site

Je connais le massif assez bien. Trouver un refuge où manger et dormir en plein juillet (sous réserve que le confinement ne soit plus d’actualité) n’est pas une mince affaire en terme de préparation. Il faut au préalable calculer ses points d’arrivée pour qu’ils coïncident avec l’itinéraire.

Ou alors, il faut coucher à la belle étoile…Rappelons que dans les parcs régionaux le camping est interdit.

J’aurais pu être tenté par le circuit court de 300km en 7 jours.

Non, je préfère faire le truc tout seul ou avec un copain si l’envie m’en prend.

Mais c’est une belle aventure sans aucun doute.

Vous aimerez peut-être aussi

la traversée des Vosges à VTT

le Tout du Haut-Rhin à VTT

VTT, la déconnade

Je ne dis rien. Allez voir le mec normal

J’en veux un à Noël! A moins que mon club casse la tirelire…

Les cols de mon rond

Les cols 10km autour de Thann

Dix cols à droite de la vallée de la Thur (et même onze avec le col de Rimbach sur la ligne à coté de Masevaux) et douze à gauche dans le sens descendant de la rivière. De quoi faite pâlir les cencolistes de la plaine!

Ce genre de confinement « relâché » ne me déplaît pas dans le sens où il est moins strict que celui du kilomètre de l’année passée.

On arriverait presque à se satisfaire de cet enfermement relatif. Cela dit est-ce efficace pour freiner l’épidémie? je n’en ai aucune certitude car la contamination doit résulter de la façon de vivre des gens et de leurs habitudes de rencontres.

Comme sur cette vidéo…où la société jeune et urbaine piaffe d’impatience. On peut les comprendre.

Mais ce n’est qu’une supposition.

Cela dit, je reste persuadé qu’on est partis pour traîner cette pandémie pendant des années à plus ou moins bas bruit. Des vaccins controversés, des variants qui relancent l’épidémie…et pour clore le chapitre une part de la société qui doute de la vaccination et qui préfère « attendre » ou jeûner ou prendre des douches froides ou consommer de l’équinacée ou du sureau.

On n’est pas tirés d’affaire!

vélomaxou est membre du Club des Cent Cols (ccc6785)

Les potins du lundi

De gré ou de force, un complexe cinématographique est édifié ici. Même si on n’en pas besoin. (Croisière Cernay)

Je résume.

Donc la comcom de mon territoire vient d’allouer 150.000 euros à un complexe de cinéma en construction. 150.000 euros dont auraient eu grand besoin nos pistes cyclables, trouées, ondulantes sous l’effet des racines.

Sur 46 délégués, un seul a voté contre. Cela démontre la grande cohésion de cette comcom pour faire comme avant: arroser notre pognon dans des opérations privées promises dans cinq ans à un plongeon financier. Chacun sait bien qu’actuellement le cinéma est entrain de virer vers du Netflix à domicile et que le spectacle en salle est en plein marasme.

Pour l’anecdote, c’est ce président de comcom qui rechigne à entretenir notre piste cyclable qui va de sa commune Aspach-le-Bas/Michelbach à Leimbach et à qui j’ai écrit le 12 aout dernier

la piste Aspach/Leimbach en 2018, les cyclistes allez vous faire foutre!

Le 1 septembre voici ce que me répondait le maire d’Aspach (et (président de la Comcom)

Une façon expéditive de noyer le poisson

Je résume encore

Le 29 mars dernier, j’ai poliment fait observer à la mairie de Vieux-Thann que le passage piétons et vélos au bout de la rue de la Thur est en mauvais état. (voir l’article)

D’autant plus en mauvais état que l’entreprise de bûcheronnage riveraine prend ses aises pour y déposer des branches de sapins.

Cette semaine, le policier municipal de Vieux-Thann m’a appelé au téléphone.

La barrière va être remplacée par un potelet central rétroréfléchissant et les branches de sapins retirées.

Y’a plus qu’à!…

J’en ai profité pour lui dire que l’itinéraire cyclable (Voie Verte de la Vallée de la Thur) rue Berger André est raté suite aux travaux de renouvellement de la chaussée. Il n’a pas dit non. On est reparti pour trente ans, au moins! (voir mon article du 15 juin 2020)

Il y aura bien une suite , début Juillet 2022 de la « Route du Diable 2020″….(page Facebook de Pascal Bride)

la Route du Diable 2022, départ Valence arrivée Cressia (non loin de Lons -le-Saulnier)

On ne présente plus Pascal Bride dit Bridou.

Malgré son Covid, Bridou a la force de préparer en 2022 les baroudeurs à vélos à une aventure hors normes, « la Route du Diable ». Mieux vaut prévoir longtemps avant une telle épreuve en effet puisque 2021 semble déjà bien compromis en matière de rencontres sportives.

Les amateurs de Paris-Brest-Paris (1200km/12000m/80h) peuvent tenter l’expérience de la Route du Diable. Mais il faut transporter ses bagages sur le vélo et trouver où se loger pendant les cinq jours impartis.

  1 180 km / 19 500 m /  120 h  / GPS

Un truc de ouf comme on dit qui force l’admiration des cyclos du diamche comme moi.

Pour en savoir plus il suffit d’aller sur le site ici ici ici