Jour : 7 mai 2021

Route

La Saint-Nicolas à Petitefontaine

Après cette grande pluie de la veille, les rivières et les fossés sont agités

Bridou part en diagonale

Mulhouse-Strasbourg par le train hier soir

1170km en 99 heures!

Encore un défi pour Pascal Bride, notre célèbre baroudeur mulhousien à vélo qui s’attaque ce matin à Strasbourg-Hendaye, une Diagonale redoutable à travers la France.

Les Diagonales de France doivent être parcourues sans assistance à raison de 285 km par tranche de 24 heures afin d’être homologuées par la FFVélo.

Un engagement qui mérite la réussite vu la difficulté!

Un simple calcul: moi qui roule à 20 de moyenne, je devrais rouler tous les jours pendant 14 heures pendant 4 jours de suite. De quoi me rendre humble.

Pour tout savoir sur les Diagonales, aller ici

Déchetterie clandestine

Un vélo épuisé qui dort
à l’emplacement de l’ancienne station-service, un dépôt d’ordures permanent

Encore une fois, il faut regretter que le dispositif d’enlèvement des déchets réglementé marque le pas. Si les déchetteries excellent par leur organisation, il faut bien constater que le système est imparfait puisque de nombreux points du territoire sont le siège de dépôts sauvages.

Tout simplement du fait de personnes indélicates qui ne tiennent pas à payer pour évacuer leurs déchets.

Tout le monde le sait, le faubourg de Belfort à l’extrémité de Cernay est un nid à ordures. Cette patte d’oie de la D483 permet en quittant La Croisière à Cernay de rejoindre la voie rapide Colmar-Belfort coté Aspach.

A cet emplacement existait une station-service aujourd’hui désaffectée. L’endroit est devenu un exutoire de tout ce qui ne trouve pas place en déchetterie contrôlée.

Je passe là très fréquemment avec mon vélo et j’observe les dépôts incessants.

Des pneus, des gravats de chantier, des meubles, de l’électro-ménager, des matelas,…

le chemin qui jouxte la gravière est un lieu idéal pour déverser ses ordures à l’abri des regards

Cette semaine…

  • des pneus
  • un canapé et ses fauteuils
Votre salon dans la verdure

autre article en relation

Encore raté!

Image Pierre Chatel

Les falaises du Vercors attendront des jours meilleurs

L’année passée, la plupart des rencontres cyclistes amateurs ont du être annulées. Les clubs et associations ont du battre en retraite.

Cette année ça recommence.

La dernière en date du 13 au 16 mai qui devait réunir les Amis du Randonneur à Saint-Romans dans l’Isère risque fort de tourner au fiasco.

En effet, l’organisateur nous écrit pour nous dire en substance que:

  • La préfecture a interdit notre manifestation cyclotouriste sur route (et donc tout le monde pourra faire du vélo sans être à plus de six à la fois)
  • Cette annulation de la partie sportive n’est pas une interdiction de notre AG et ne sera pas valable comme motif d’annulation/remboursement du séjour (et donc si vous avez réservé un gite vous ne pouvez pas être remboursé)
  • La tenue de l’assemblée générale sous sa forme plénière est annulée du fait des votes par correspondance.
  • Le pot de l’amitié est hélas supprimé du fait des contraintes sanitaires.
  • Jeudi après-midi : la visite guidée du village de Saint André en Royans est annulée.
  • La soirée diapos est hélas supprimée du fait des contraintes sanitaires.

Cette énumération de contretemps pourrait paraître anecdotique puisque chacun comprendra qu’il n’y a donc pas lieu de se déplacer pour une rencontre nationale qui sera vidée de son contenu.

Mais de façon caricaturale, cette annulation qui ne dit pas son nom vient interrompre le cours d’une vie associative où de nombreux militants se sont investis en pure perte. Mois après mois, cette pandémie a fini par ronger nos fondations. Les plus jeunes s’en relèveront. Mais parmi les plus anciens, il faudra parfois dire adieu définitivement à ces retrouvailles.

C’est triste.