Les bons et le méchant


Le trafic aérien évite soigneusement l’Ukraine ce matin (24/02/2022)

Difficile de se faire une opinion ce matin avec cette guerre contre l’Ukraine déclenchée par le dictateur Poutine.

Le plus facile c’est de se raccrocher à nos valeurs.

Celles de la démocratie et de la paix.

Mais avec Poutine, rien n’est simple car il prend justement le contre-pied de nos valeurs. Il préfère l’agression d’un voisin pourtant reconnu souverain par la communauté des nations simplement pour assouvir sa soif de grandeur et sa mégalomanie guerrière.

Évidemment comme on peut s’y attendre notre Europe communautaire n’est pas prête à une guerre. Le pourrait-elle seulement face à l’armée russe dotée d’armes redoutables?

Nous sommes donc vulnérables nous aussi puisque nos gesticulations n’aboutiront à rien. Sauf à nous priver de gaz et de pétrole et à faire monter les prix des matières premières.

L’Ukraine est donc appelée à être annexée sans coup férir.

A quand le tour des anciennes républiques soviétiques?

9 réflexions sur « Les bons et le méchant »

    1. Pourquoi diable devrions-nous nous mêler de tous les malheurs du monde ? Et vous semblez oublier que nombre d’Ukrainiens soutiennent cette invasion ! Par ailleurs, le bain de sang que vous évoquez n’est pas de sang français à ce que je sache et nous ne sommes en rien liés à l’Ukraine. Quant à la Russie, c’est une puissance nucléaire… Ça calme ! Ces événements auront peut-être je l’espère un impact positif, notamment sur nos bobos et autres gauchistes francophobes (dont Macron) trouvant jusque là que notre arsenal nucléaire était inutile et trop cher…

      J’aime

      1. Revenons aux fondamentaux . La Russie attaque la souveraineté d’un état démocratique situé à notre porte. Quand nous avons été attaqué en 40, les alliés sont venus nous secourir. Ne nous plaignons pas si la Russie se sent pousser des ailes et nous envahissent

        J’aime

      2. Comme je l’ai déjà écrit, nous ne sommes en rien liés à l’Ukraine. Ni par l’OTAN ni par un quelconque traité militaire. Il n’y a donc pas de parallèle à faire avec la situation en 1940 et nos alliés.

        J’aime

      3. Comme chacun sait, oui. Et nous ne devons rien à l’Ukraine. Par ailleurs, on a suffisamment d’ennemis, c’est même sur notre sol qu’ils se trouvent.

        J’aime

  1. En somme le problème c’est Poutine. Et donc la solution c’est de liquider Poutine… Lui même ne se prive pas d’appliquer cette solution pour régler les siens…
    Les services secrets des Ricains mais aussi de pas mal d’autres Etats auraient la capacité de faire ça proprement ( voir Ben Laden)
    Toutes autres gesticulations ne serviront jamais à rien.
    Charles

    J’aime

    1. Le problème, ce ne sont en tout cas pas les Russes dans leur immense majorité !
      Ce qui est en revanche surprenant, c’est que Poutine n’ait – du moins selon mes connaissances – jamais fait l’objet d’une tentative d’attentat de la part de certains hauts gradés. Quant à le liquider par nos soins, c’est très risqué, n’oublions pas qu’on n’a pas affaire à un vulgaire enturbanné mais à un détenteur de l’arme nucléaire ! C’est risqué même si l’attentat réussit !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :