Bloc-notes


A voté!

Pour être sûr de ne pas oublier, on aura noté sur son agenda d’aller voter en ce 24 avril 2022. Et pour moi de ne pas aller voter puisque les deux candidats se placent résolument en contradiction avec mes valeurs.

Or voter, c’est adhérer à des valeurs, pas seulement à des promesses mercantiles.

L’idée que les plus anciens ne seraient que des électeurs « à moitié »

Je prends conscience presque subitement que cet évènement démocratique sera un de mes derniers à venir, l’âge aidant, et me rendant compte que l’élan politique, mon appétence, s’échappent en direction de forces nouvelles et éloignées des dogmes, des certitudes?, rencontrées au cours de ma vie. L’idée que les plus anciens ne seraient que des électeurs « à moitié » qui troublent le sens de l’évolution sociétale fait son chemin. Trop de vieux à voter tuerait le peu de jeunes du camp d’en face issu d’une démographie en berne. Ainsi nous en sommes réduits à des camps générationnels lorsqu’il s’agit de notre avenir. Oui, certes, notre devenir de vieux est court et il ne faudrait pas handicaper les plus jeunes avec des positions conservatrices.

Je ne me reproche rien

Je vais même m’abstenir, estimant qu’aucun des deux impétrants n’est à la hauteur de mes attentes, si courtes soient-elles! On ne pourra donc me reprocher d’avoir influencé l’un ou l’autre.

Les efforts pour détourner les abstentionnistes de leur non-choix en devient pathétique. Votez pour qui vous voulez, mais votez disent-ils. Pas du tout, ils disent « votez Macron » et personne d’autre. Curieux encouragement pour donner un blanc-seing à celui qu’on a vu à l’œuvre pendant cinq ans! comme s’il fallait une fois de plus se ranger dans la nécessité d’un vote de salubrité publique, au nom de la bienséance bourgeoise.

Une masse de réserve de voix

Finalement ces abstentionnistes seraient devenus une masse de réserve de voix qu’on pourrait mobiliser le moment venu au bon vouloir de la doxa républicaine. Comme une armée secrète qu’on lâche en cas de danger. On connait la musique du danger extrémiste.

La fille à son père, une image tenace

Pourtant c’est oublier qu’une grande masse d’électeurs s’apprêtent à voter pour la fille à son père et en dépit des conséquences qu’on devine de la part d’une extrémiste de droite. Mais ces conséquences là, combien les ont connues ou les imaginent? Le Rassemblement National s’est, dit-on, dédiabolisé, alors il est à présent digne de respect pour les millions de ceux qui votent pour lui.

Si nous sommes là aujourd’hui, est- ce la faute des abstentionnistes?

Posons-nous la question.

2 réflexions sur « Bloc-notes »

  1. Ce qui est sûr, c’est que je ne suis aucunement sensible aux injonctions à voter sous prétexte que des anciens se seraient battus pour le droit de vote. Le vote est certes un droit, ça n’est pas pour autant un devoir. Et des anciens auraient bien pu se battre pour le droit à manger du quinoa que je n’en boufferais pas pour autant.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :