Étiquette : départementales

Les potins du lundi

270px-Logo_SNCF.svg

Ralentir en Marche!

Il veut aller vite notre Macron, plus vite que la musique.

Mettre la France au synchronisme pardon au macronisme, être en phase avec son enthousiasme de quadra, c’est son ambition.

Mais ça grippe un peu dans les rouages. Poursuivre la lecture de « Les potins du lundi »

Les gens de terrain qui perdent

La page se tourne pour le tandem en tête de ce quadricycle

Après ce premier tour des Départementales, force est de constater que les gens de terrain ont perdu.

Dans mon canton, celui de Rixheim, c’est Olivier Becht qui est en tête et qui balaie le conseiller sortant Bernard Notter. Poursuivre la lecture de « Les gens de terrain qui perdent »

Canton de Rixheim, stop aux pistes cyclables!

L’étroit goulot d’étranglement réservé aux cyclistes pour la traversée du Rhin à Chalampé

C’est un cycliste qui le dit aux élus.

Arrêtez de nous faire des pistes cyclables mal foutues et qui restent inutilisées!

Ce sera le meilleur moyen d’économiser de l’argent public. Poursuivre la lecture de « Canton de Rixheim, stop aux pistes cyclables! »

Le Gers cyclotouriste entre en rébellion

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Le Gers cyclotouriste entre en rébellion

tourisme
gers

« On veut des radars! on veut des radars! on veut… »

Révolution à la FFCT, les départementales seraient devenues
accidentogènes. A un tel point que même les cyclos du Gers s’en
plaignent!

Dans un article intitulé « Un réseau secondaire devenu
dangereux »
(Revue Cyclotourisme  avril
2011)
, voila que la grande fédération de cyclotourisme
s’interroge…Selon elle, « il faudrait davantage de contrôles
de vitesse et d’alcoolémie sur les axes secondaires
« .

Toujours dans le même article, notre cyclo-rédacteur regrette
l’époque des années 70 (1970, je précise)
« il n’avait pas peur » d’effectuer Paris-Genève à vélo par
la nationale 7 et d’ajouter « qu’il se faisait doubler par des
jeunes qui partaient à Saint-Tropez à Mobylette… »
Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Le Gers cyclotouriste entre en rébellion

Aujourd’hui, il est fini le temps où l’on sentait déjà le sable
chaud en arrivant à Valence par la nationale.

Les départementales sont devenues aussi un enfer pour le
cycliste qui explique en partie l’engouement pour le VTT.

De là à ce que les randonneurs pédestres se plaignent d’être
envahis par les cyclistes sur leurs sentiers, il n’y a qu’un
pas…

Alain Bessat, le Monsieur Sécurité du Gers, le constate
lui-même: « nos routes départementales sont devenues des voies
de délestage…pour éviter les radars et rouler plus vite et pour
échapper aux contrôles… »

Songeons quand même que le Gers, c’est 35 habitants au kilomètre
carré!

Que dirions-nous de l’Alsace avec 221 habitants au km2!

Hélas, le constat est là: en 1980, le parc
automobile français
comprenait 20 millions de véhicules (VL,
utilitaires,PL) et il en comporte aujourd’hui 37 millions.

Cette augmentation de la densité de véhicules ne suffit pas
pourtant à expliquer certains paradoxes.

Ainsi le Gers figure t-il au 83e rang national pour son accidentologie selon
l’Observatoire pour la Sécurité Routière alors qu’il dispose de 203
km de départementales pour 10.000 habitants.

Comparé au Haut-Rhin, qui ne dispose que  de 34 km pour 10.000 habitants, on s’explique mal
que les cyclos du Gers se trouvent autant en insécurité…Peut-être
faut-il effectivement chercher du coté de l’Armagnac ou du
Madiran?