Étiquette : père noël

Thur tôt

Ce matin la Thur était puissante

Je suis parti tôt avant le lever du jour.

Route de Cernay à Vieux-Thann, j’ai sauté au moins une dizaine de brindilles à chaque platane. Puis ma roue a fait bzing-bzing-bzing…avec deux coups de frein, j’ai purgé les scories sans descendre.

A la faveur d’un vent puissant j’ai rejoint Berrwiller sans pédaler. J’ai regardé au retour ma vitesse max: 42 km/h sans pédaler! Ce dont je suis bien incapable en pédalant.

Mais au bout de la piste, je me suis trouvé prisonnier des nuages annonciateurs de pluie. A l’entrée du village, j’ai fait demi-tour vers Staffelfelden et je suis rentré dans les rafales. Tout penaud. Sur la passerelle, je me suis résolu à enfiler mon imper en plastique.

Au lever du jour, les nuages annonciateurs de pluie ne m’ont pas laissé le choix. J’ai du faire demi-tour

Retirer les gants mouillés, puis les remettre, une épreuve que tout le monde connait. A Cernay, seul le bas de la jambe droite du pantalon faisait « glou-glou ». L’effet de vent puissant sur ma droite.

J’ai quand même eu le courage de prendre une image de la Thur en colère. Parfois j’appuie sur le bouton de l’iphone avec ma langue, ça m’évite le tirage de gants. Mais il faut bien viser.

Donc Noël se prépare.

Il faut bien se raccrocher à quelques conventions citoyennes. Je ne sais pas comment les Musulmans, à présent nombreux dans le pays, considèrent la fête des Chrétiens. Avec patience et tolérance, je présume. Moi qui suis un laïc, tout cela m’indiffère. D’ailleurs le consumérisme forcené du modernisme libéral s’est chargé de purger fissa toutes valeurs religieuses en lien avec l’enfant Jésus.

Bon je vais m’atteler à l’ouverture des huitres. J’ai déjà regardé une bonne demi-douzaine de tutos sur YouTube et j’ai le numéro des urgences tout près ou tout prêt, si l’on préfère.

Cette année j’ai fait un saut technologique dans l’ouverture de l’huitre: hocher l’huitre avec la main qui tient, pas avec le couteau et verser l’eau de mer pour retirer les débris. J’ai même vu un chef qui rince l’huitre dans de l’eau de mer refabriquée, un litre d’eau et 35 gr de sel!

On n’arrête pas le progrès.

Tenue sous pluie

Le VTT sous pluie, un exercice que je ne ferais pas tous les jours

J’ai roulé quelques fois sous la pluie pendant plusieurs heures. Pour y trouver un confort minimum, mieux vaut être équipé en conséquence. Le haut du corps est facile à protéger avec des éléments imperméables. Mais le bas!…

Des pantalons et des chaussures étanches qui résistent à la pression de l’eau projetée, ce n’est pas facile à trouver. Je me souviens dans les années 70 (1900, pas 1800!) avoir traversé la Belgique d’est en ouest sous la pluie avec des équipements très peu techniques. Pédaler avec les pieds dans des éponges n’est pas agréable du tout. Mais le pire, ce sont les voitures qui vous aspergent tout le corps.

Il tond même le gazon en même temps

Aujourd’hui, je n’ai pas prolongé outre-mesure ma rando sous la pluie qui était accompagnée de rafales de vent; je suis monté à Rammersmatt à VTT par la route. Mais il a suffi de prendre ensuite le sentier botanique en direction de Bourbach, puis les chemins qui mènent au lac pour me couvrir de boue.

A la longue, on s’épuise car le corps se refroidit vite une fois que l’eau finit par traverser toutes les couches.

Travaux de Père Noël en cours

https://www.openrunner.com/r/12371100

Route

P1060008.jpg
Pour comprendre ce qu’est la route à vélo

N’y allons pas par quatre chemins, aujourd’hui c’est route.

Pas de grande motivation mais enfin dix degrés sans pluie, ça ne se refuse pas.

Ce qui est pris n’est plus à prendre. Poursuivre la lecture de « Route »

Faut-il interdire Noël?

noel
Le Père Noël épuisé après sa nuit de labeur

Je sais, poser la question aussi brutalement c’est pas bien.

C’est même un sacrilège pour certaines religions qui ne se privent pas d’objecter que si on retirait toutes les fêtes religieuses, on aurait des congés en moins. Surtout en Alsace!

Alors tout le monde fait de dos rond, religieux et athées.

Pas tous: il existe des mouvements laïcs qui prônent la disparition de Noël comme ici et d’autres qui encore récemment vont en justice pour faire interdire les crèches dans les espaces publics.

Mais je profite que Noël est encore dans les mémoires pour m’interroger.

Je suis de ceux, il en existe, pour qui la fête ne sert à rien.

Pas seulement Noël, toutes les fêtes!

Maxou aurait-il le vin triste?

La fête telle qu’elle se déroule dans nos sociétés est devenue synonyme de consommation effrénée et souvent de débordements en tous genres.

Quant au caractère sacré de la fête, permettez-moi d’en douter.

Qui pratique encore de nos jours la religion au point d’en faire une fête justement ce jour là alors qu’on nous dit qu’à l’origine Noël est un rite païen?

La controverse ne tarit pas. Dans tous les pays. lire ici

Les Français, qui se disent selon les études entre 20 et 40 % sans religion fêtent quasi unanimement Noël qu’ils considèrent comme la fête païenne des enfants.

C’est dire si le sens religieux de cette fête est entamé au fil du temps!

Toute « la magie » de Noël est une formidable astuce pour nous faire consommer un peu plus que de raison. Y compris en donnant de mauvaises habitudes à nos enfants et petits-enfants. Les générations les plus jeunes en sont conscientes, elles tentent de réduire les flots de cadeaux qui s’amoncellent devant le sapin en plastique.

Le problème, c’est que le Père Noël est devenu multiple et qu’il peine à entrer dans les cheminées.

Au fond de lui-même, chacun se rend compte que Noël est une supercherie parmi d’autres.

Ce ne sont pas nos hommes politiques qui vont changer quoi que ce soit à la tradition, ils sont trop attachés à les maintenir en même temps que leur élection suivante.

Pour le Nouvel An, c’est plus compliqué.

Le calendrier et son cycle des saisons est difficile à remettre en question.

Il faudrait inventer un calendrier à treize mois.

Ce treizième mois serait un second mois de décembre superposé au mois de janvier.

En somme, on aurait un mois de plus pour finir l’année tout en commençant l’année suivante.

Résultat, le Nouvel An serait étalé sur trente jours.

Beaucoup moins d’affluences aux urgences et de voitures brûlées puisque les phénomènes alcooliques et les amusements de quartier seraient lissés sur tout le mois.

Hélas, la fête moderne a perdu toute référence au sacré ou au mythe qui la sous-tend, elle n’est plus que l’expression d’un monde matérialiste qui s’exprime à coups d’excès en tous genres.

En matière de calendrier les Romains savaient faire, ils ne commençaient leurs conquêtes qu’à partir de mars et finissaient en décembre, preuve qu’on pourrait faire preuve d’imagination.

Plus près de nous, Marguerite Sacco dans le Courrier de Russie observe qu’en 1918 on passa du calendrier julien au grégorien en faisant une enjambée entre le 31 janvier et le 14 février

Mais c’est le calendrier soviétique qui fut le plus innovant…

Les semaines devaient passer à cinq jours, et les quelques journées « en trop » qui en résultaient sur l’année, devenir des non-jours fériés célébrant Lénine ou le travail. Ce nouveau calendrier, en supprimant le dimanche, s’inscrivait du même coup dans le cadre de la lutte anti-religieuse. Pour remplacer le repos dominical, la société fut divisée en cinq groupes (vert, violet, rouge, rose et jaune) qui se reposeraient alternativement. (source)

Je classe ce billet dans la catégorie Humour (triste)

La mère Noël aussi

P1050384.jpg

Après le Père Noël, la Mère Noël revendique le droit de porter aussi ses cadeaux à vélo.

J’en ai surprise une dans les rues de Mulhouse qui malgré sa fausse barbe était reconnaissable dans cette brochette masculine de Pères Noël qui préparaient leur prochaine nuit de labeur dans la bonne humeur. Poursuivre la lecture de « La mère Noël aussi »

Les Pères Noël en répétition à Mulhouse

Les Pères Noël venus de toute l’Alsace sont en répétition à Mulhouse. Toujours aussi machos, les Pères Noël ont toutefois consenti à accepter dans leur groupe une Mère Noël. Mais on est encore loin de la parité. Poursuivre la lecture de « Les Pères Noël en répétition à Mulhouse »

L’attaque a échoué

Ammerzwiller (vélomaxou)

C’était le mois dernier, mais l’information vient seulement seulement d’être révélée.

Une attaque de Pères Noël a bien eu lieu dans la nuit du 25 décembre à Ammerzwiller.

Le parachutage a semble t-il échoué puisque plusieurs Pères Noël sont restés coincés dans un noyer à l’entrée du village.

Il n’y a donc pas eu de distribution de jouets à Ammerzwiller.

Salauds de Pères Noël!

Dieu fait toujours vendre…autant

J’ai bien regardé avant de l’écrire…

Noël est une fête chrétienne célébrant chaque année la naissance de Jésus de Nazareth, appelée Nativité, fixée au 25 décembre dans les calendriers grégorien et julien (c’est à dire le 7 janvier du calendrier grégorien) par la plupart des Églises. À l’origine, il existait à la même date une fête païenne marquant, sous différentes formes, le solstice d’hiver (Wikpédia).

le monde du vélo (Ed.Du May)

Wikipédia ne m’a jamais déçu.

Mais là, y’a comme un défaut! Poursuivre la lecture de « Dieu fait toujours vendre…autant »

Je déteste Noël

Oui, il s’en trouve. Il s’en trouve des pisse-froid capables de détester Noël et son deuxième tour civil une semaine plus tard. Ceux que la perspective de fêtes dégoulinantes de victuailles, de mets sucrés et de paillettes dérangent. Ceux qui n’aiment pas les réunions de famille. Ceux à qui l’inaction devant le sapin déclenche des boutons. Ceux là, en attendant, pourront toujours se faire offrir Poursuivre la lecture de « Je déteste Noël »

Noël approche

Noël approche mais le temps reste acceptable pour faire du
vélo.

4 à 6°C aujourd’hui et un peu de vent du secteur sud ouest.


Chemin faisant en direction de Hartheim…
on aperçoit au loin  la neige du
Feldberg…


Le Père Noël nous adresse un salut amical…


La nuit tombant tôt, on en profitera pour essayer la lampe
frontale constituée d’une LED de 1 watt avec optique…Résultat
plus qu’honorable pour rouler en sécurité et voir les
obstacles.et observer comment nous sommes signalés
par l’arrière…tous les dispositifs réfléchissants sont nettement
identifiés: en haut, ceux du casque, au milieu la chasuble
normalisée EN 471, en bas les talons de chaussures. La lampe rouge
constituée de diodes électroluminescentes reste très marginale par
rapport à l’efficacité des systèmes rétroréfléchissants.


Un petit tour du coté de Sausheim, histoire de voir les
illuminations alors que le crachin se met à tomber.