Étiquette : cheval

Prendre le train à cheval

image.jpg

En France, prendre le train avec son vélo est compliqué…et pas toujours bien apprécié.

En revanche en Autriche, emporter son cheval avec soi c’est possible.

Mais c’est une exception, parait-il.

Attention à la fermeture des portières!

Si le cheval est bien inspiré, il vous laissera peut-être un peu de crottin pour le jardin.

source

Publicités

Loisirs pétaradants

Hier les loisirs mécaniques.

Aujourd’hui, dans ma chronique, les loisirs pétaradants.

Je veux parler de la première conquête de l’homme, celle qui va au trot et qui pète, le cheval. Poursuivre la lecture de « Loisirs pétaradants »

A dada sur mon vélo

Depuis cette affaire du cheval vendu pour du bœuf, tous les regards se tournent vers la Roumanie.

Cette vidéo tournée sur l’autoroute qui mène à Bucarest démontre que le cheval vapeur a encore de beaux jours devant lui.

Si la Roumanie nous exporte ses carcasses de chevaux, c’est parce que le gouvernement roumain a décidé d’émettre un holà aux charretiers. Poursuivre la lecture de « A dada sur mon vélo »

On achève bien les chevaux

N’accablons pas la marque Findus.

Après avoir inventé le poisson rectangulaire saupoudré de chapelure, la célèbre marque de produits congelés se retrouve « trompée », dit-elle, par ses lasagnes au cheval qu’elle a vendue pour du bœuf.

Nous les sportifs, les protéines, on aime ça; il nous en faut pour affronter nos prochaines sorties alpestres.

Mais quand même, l’affaire des « minerais » (quel mot poétique pour évoquer ce qui fut un animal)  de cheval congelé venu de Roumanie nous coupe l’appétit.

Saura t-on un jour seulement qui a trompé qui dans cette affaire? Poursuivre la lecture de « On achève bien les chevaux »

A dada sur le rond-point

Nouveau giratoire Illzach (cliché pitagraf)

Voila un nouveau giratoire à Illzach au carrefour de la rue de Mulhouse et de la rue des Vosges.
La décoration n’aura pas tardé, il s’agira donc d’un cheval fougueux en bois, semble t-il, qui fait penser à ceux des jeux d’échecs.
Il a fière allure le dada. Poursuivre la lecture de « A dada sur le rond-point »

Un drôle de manège

L’homme continue à prospecter pour trouver les ressources
énergétiques de demain.

Certains semblent redécouvrir les bienfaits de la force
musculaire humaine et animale.

Le pompage de l’eau à la force animale est encore de nos jours
pratiqué dans les pays du Sahel.

Comme ici au château de Méréville au XVIIIéme siècle…

D’habiles ingénieurs ont mis au point à New-York une salle de
fitness dont les vélos sont connectés à des générateurs.

20 personnes pédalant ensemble produiraient 3kWh dans
l’heure!…

Energie redistribuée dans le quartier.

voir l’article dans Cabine
13

Cette utilisation de la force humaine à des fins énergétiques
préfigure t-elle le retour de la force animale pour générer de
l’électricité?

Selon le site Hippotese, deux chevaux
fourniraient  régulièrement 1,2 kWh dont il reste 1 kWh après
les déperditions d’énergie du système,

Hippotese, le cheval de
travail