Étiquette : poudrière

Marotte

Mon parcours du jour est basique. Vais-je cependant m’intéresser à quelque chose?

Marotte: Avoir une passion exagérée pour quelqu’un ou quelque chose. Origine : Pendant longtemps, les rois et les ducs faisaient venir à la cour des hommes au physique « original » (nains, noirs etc.) pour les amuser en réalisant des acrobaties ou en jouant avec les mots. (L’Internaute). Ma marotte à moi, c’est de trouver une curiosité pendant mon voyage à vélo. C’est d’ailleurs pourquoi, je n’envisage pas une seule seconde de pédaler dans mon garage avec une porte en tôle en face de moi.

Pour passer là à vélo sur le sentier de la Thur sauvage, je réfléchis car il y a bien 40 cm d’eau. Je renonce car je suis en début de parcours et je ne veux pas rouler les pieds mouillés si je plante le vélo avant d’arriver en face.

J’aborde les étangs de Cernay. Je regarde si le VTT est autorisé…oui. L’imagination de ceux qui réalisent ces panneaux est phénoménale.


Les étangs sont remplis à ras bord
Trop tard pour la pêche aux grosses truites, c’était les 16 et 17 mars, une seule ligne, appât naturel, 15€ la demi-journée, 20€ la journée entière. Pourquoi l’étang de la poudrière s’appelle de la poudrière? Ce bois regorge d’ouvrages militaires allemands de la première guerre. Des munitions devaient y être entreposées.


D’imposants murs subsistent à proximité de l’étang de pêche

Cette construction ressemble à un casernement

Les emplacements de poutres sont encore apparents
Ce bunker commence à fatiguer, néanmoins on y trouve des stockage de produits
Quels produits? Hydro-calcit:
produit neutralisant a la propriété principale de modifier le pH du liquide à neutraliser.
Le dernier coup de vent a fait des dégâts sur la ligne Thur-Doller
Le lac a fait le plein (Michelbach)
J’aime cette perspective

Voir le parcours

https://www.openrunner.com/r/9705379

Balade ordinaire

Les chemins sont détrempés, il faut choisir les sols damés

Après une accalmie de pluie, j’ai pris la poudre d’escampette. Et j’ai fait parler la poudre modestement.

le parcours du jour

L’employé me confirme qu’il ne reste plus que dix centimètres avant que le niveau du barrage n’atteigne son trop-plein.

le trop-plein va entrer en action

Puis je file le long de la Doller qui est bien agitée.

Je contourne Schweighouse par son parcours de santé et je me réfugie dans le sentier de la…poudrière. Vous voyez il y a une histoire de poudre aujourd’hui!

Inévitable traversée de la N66. A 16h20, c’est aussi le trop-plein de voitures, il ne faut pas rater sa traversée.

Un blockhaus que je ne connaissais pas au km 18.8. Un étroit goulet pour pénétrer, je renonce pour aujourd’hui

L’autre point noir, c’est la traversée de la zone commerciale Leclerc…

J’ai mes trente bornes, c’est assez pour moi.

https://www.openrunner.com/r/9634154

Glacial

Michelbach

Pas de neige. Elle s’est limitée à la Lorraine et à la Champagne. Je prends donc le chemin confiant avec très peu de glace. L’étang de Michelbach est encore gelé et la surface blanchie est belle à voir.

Je croise une manif de randonneurs. Certains ont des bâtons mais aucun gilet jaune!
ça fait plaisir à voir, le réservoir est rempli
A la poudrière de Cernay, les travaux forestiers
Les étangs de Cernay sont aussi gelés
Cigognes sédentaires

Trace GPS

Carpe diem

img_7254

Aujourd’hui parcours forestier avec de l’ombre rafraichissante.

Je passe le long des étangs de Cernay et, fait imprévisible…

Le pêcheur est encore tremblant d’émotion car son poisson s’est bien battu…et lui aussi.

Juste le temps de sortir son peson, la bête s’impatiente, et de lire l’affichage.

26 livres!

Une belle prise.

On rafraichit le poisson avant la photo, puis c’est la remise à l’eau.

Elle est un peu « stone » notre carpe, elle a du mal à repartir dans l’eau trouble.

Puis elle se décide.

Bye-Bye la carpe.

Et autre trouvaille insolite du jour: une stèle récente km15.2 cote 291 bordure RN66 lieu-dit Lutzelwald

img_7252
stèle pas facile à trouver (voir ma trace GPS km 15.2)

Peut-être aimerez-vous aussi cet article?

trace GPS

 

Parcours atmosphérique

PA290001.jpg
Des nuages qui pèsent sur le massif

Je n’ai pas du aller loin pour observer l’atmosphère.

Au pied de la vallée, les vents se télescopent; ceux qui viennent de Belfort et ceux qui descendent la Thur.

J’ai pris du recul pour voir ces nuages chargés de noir qui pèsent sur le massif. Poursuivre la lecture de « Parcours atmosphérique »