Thann-Molkenrain à VTT

refuge du Molkenrain ouvert à tous

Aujourd’hui, pluie au programme. C’était annoncé, donc pas de surprise. Après le col de Grumbach, un déluge jusqu’à Camp Turenne.

Vue sur la plaine depuis le Molkenrain (en bas la Croisière de Cernay)
pas de doute, c’est de la pluie qui mouille

La randonneuse arrive vers moi avec le sourire et s’arrête. C’est une Thannoise habituée des lieux. Elle a son grand imperméable et deux bâtons. Du bon cornouiller. On se souhaite bonne route, elle descend et moi je continue ma grimpée.

Problème niveau certof

Il faut que je vous dise ma constante mathématique, je monte deux fois moins vite que je ne descends.

Sachant que j’ai mis trois heures pour boucler mon itinéraire et parcouru 28 km, quelle est ma vitesse de grimpée? ma vitesse de descente? (par simplification, on considère les distances aller et retour identiques)

Vous avez une heure.

Solution de notre jeu…

Il est défendu de retourner l’ordi!

Mon itinéraire

Je rejoins Bitschwiller-lès-Thann et face au pont de la Thur, je prends la rue des Vignes.

c’est parti

ça monte tout de suite dans la rue. ça monte même bien. jusqu’à la place du Grumbach (km6.7/alt 522m), je fais des pauses puis je pousse quand mon cardio grimpe trop.

Après la place du Grumbach, ça roule pour moi. Jusqu’au col de Grumbach (km7.7/alt 588). Après le col je deviens quasiment marcheur jusqu’au Molkenrain

sans légende

Bifurquer à gauche jusqu’à la fontaine Rehbrenla (km 9.6/alt 745)

A la fontaine bifurquer à gauche jusqu’à Camp des Pyramides (km 10.10/alt 790)

de la lecture

Ensuite prendre Camp Turenne. Entre Pyramide et Turenne (GR5), je roule enfin.

un tronçon où j’ai la force suffisante pour rouler

Arrivé à Turenne (km 12/alt 913), single pierreux impossible de cycler. C’est long et glissant.

après Turenne, je deviens un marcheur encombré d’un vélo
parcours balisé pour cueillette de champignons
Humour de marcheuses? J’apprécierais un s à la fin.

Arrivé au refuge du Molkenrain (km13.4/alt 1082), je contourne le sommet par le chemin du refuge qui rejoint la ferme-auberge.

J’entame la descente

Par la route j’arrive au col du Herrenfluh (km15.8/alt 837)

Puis je m’embarque dans le sentier rectangle « rouge/blanc/rouge » amélioré en 2021 dans une action conjointe « Club Vosgien-MBF ».

une action conjointe CV-MBF de 2021

Je suis incapable de descendre le début de ce parcours très technique sur le vélo. Trop dangereux pour moi surtout avec la roche mouillée. Je sais que si je chute, il y a aura de la casse. Mieux vaut éviter!

on avait pas mal travaillé ce jour là

Puis, le tracé s’améliore jusqu’à l’entrée de Uffholtz. On suit la route parallèlement.

cette roche est extrêmement glissante, je sursois.

Pendant que je m’escrime à descendre dans la roche à coté de mon vélo, un runner arrive derrière moi. Il court vêtu d’un short et d’un maillot trempés, me dépasse comme une gazelle. Je suis admiratif. Plus bas je le retrouve après avoir enfin pu remonter sur mon vélo.

je suis en bas, les bois fument encore sur mon passage. c’est dire si je suis descendu vite!

Je contourne Cernay par le vignoble.

Voir le parcours ici en cliquant sur ce lien…

https://www.openrunner.com/route-details/15552337

Erzenbach-Pyramides à VTT

Jeremy préfère être sur le vélo, mais on voulait voir les cascades de l’Erzenbach
On va faire mentir l’ami Pierre Brunner, on montera ici avec nos VTT
Des grands boulevards pentus
https://www.openrunner.com/r/12557549
Thann d’en haut
Sous le regard du chêne Wotan
Pour nous, il est temps d’entamer la descente. Direction Bitschwiller
C’est assez physique pour moi

La Roche Albert à VTT

Ce matin à la Roche Albert temps maussade

Nullement prémédité, je me retrouve sur un parcours de mon confrère Pierre Brunner , randonneur pédestre, qu’il a effectué le 29 juin dernier.

parcours en bleu
un parcours altimétrique bien calibré

Il s’agit de celui de la Roche Albert, point de vue situé au bout d’un éperon rocheux à 580m d’altitude au-dessus de Bitschwiller-lès-Thann.

Je grimpe dans le sens horaire en prenant le sentier juste après le mur d’escalade sur la piste cyclable qui longe la Thur en quittant Thann.

Place du Grumbach

On grimpe jusqu’à rejoindre la place du Grumbach et on tourne à gauche en prenant le sentier de randonnée.

Après la place du Grumbach, la montée est agréable
La Roche Abert en mémoire d’Albert Scheurer
Depuis la Roche Albert, on voit nettement les bois en brun qui dépérissent
incident de parcours, j’ai consolidé avec les moyens du bord à la suite d’une chute sans gravité. Il est conseillé d’avoir toujours un lien avec soi pour les réparations de fortune

Après une halte à la Roche Albert, je poursuis en direction du Grumbachkopf aussi dénommé place des Canaris.

La stèle du démineur Léon Berthold, victime du devoir en 1945

On passera devant la Stèle du démineur Berthold juste avant la place en contrebas sur la gauche.

place des Canaris
belle signalétique du Club Vosgien
Au camp des Pyramides, le promeneur a l’embarras du choix. Le petit logo rouge de fortifications me semble nouveau
A Rehbrunnen, de l’eau
la descente après Rehbrunnen demande de la concentration pour ne pas sortir de la trace

Je poursuis jusqu’au camp des Pyramides puis je commence la descente. A Rehbrunnel je prends un single un peu rapide jusqu’à Waldkapelle.

Waldkapelle. Dans le sentier qui suit, prudence vis à vis des marcheurs, de nombreux virages sans visibilité

Et j’achève la descente à la Croix du Rangen.

A la Croix du Rangen, attention aux promeneurs qui arrivent en face

A partir de la Croix on se laisse couler selon son goût jusqu’à la Thur.

Je longe le vignoble du Rangen. Le Sundgau est orageux

https://www.openrunner.com/r/10193959

%d blogueurs aiment cette page :