Étiquette : Rangen

Thann

chapelle Saint Urbain Thann (aquarelle 24×32)

C’est une reprise de 2007. Abandonnée et que je viens de bricoler. Une seconde vie?

Rangen

chapelle saint Urbain Thann (origine XV eme siècle) acrylique sur toile 30×40

Il fait décidemment mauvais en Alsace ce week-end. J’en profite pour m’exercer à l’acrylique. Cette petite chapelle qui surplombe la Voie Verte le long de la Thur, les vététistes et les promeneurs la connaissent. Elle jouxte le sentier viticole du Rangen et sa célèbre vigne.

Juste un tour

J’ai commencé à grimper le Rangen. Après l’avoir longé et surplombé la ville, j’ai fait demi-tour.

Ensuite le sentier de la Thur sauvage jusqu’au haras.

Thann Rangen
Derrière Leclerc, une piste d’aviation est en préparation
J’ai viré à Erbenheim

C’est un parcours d’hiver ou presque sans aller trop loin de chez soi. Je suis sorti avec 4 épaisseurs pour tenir compte des trois degrés. Mais l’effet de froid en l’absence de vent est supportable. https://www.openrunner.com/r/10737057

La Roche Albert à VTT

Ce matin à la Roche Albert temps maussade

Nullement prémédité, je me retrouve sur un parcours de mon confrère Pierre Brunner , randonneur pédestre, qu’il a effectué le 29 juin dernier.

parcours en bleu
un parcours altimétrique bien calibré

Il s’agit de celui de la Roche Albert, point de vue situé au bout d’un éperon rocheux à 580m d’altitude au-dessus de Bitschwiller-lès-Thann.

Je grimpe dans le sens horaire en prenant le sentier juste après le mur d’escalade sur la piste cyclable qui longe la Thur en quittant Thann.

Place du Grumbach

On grimpe jusqu’à rejoindre la place du Grumbach et on tourne à gauche en prenant le sentier de randonnée.

Après la place du Grumbach, la montée est agréable
La Roche Abert en mémoire d’Albert Scheurer
Depuis la Roche Albert, on voit nettement les bois en brun qui dépérissent
incident de parcours, j’ai consolidé avec les moyens du bord à la suite d’une chute sans gravité. Il est conseillé d’avoir toujours un lien avec soi pour les réparations de fortune

Après une halte à la Roche Albert, je poursuis en direction du Grumbachkopf aussi dénommé place des Canaris.

La stèle du démineur Léon Berthold, victime du devoir en 1945

On passera devant la Stèle du démineur Berthold juste avant la place en contrebas sur la gauche.

place des Canaris
belle signalétique du Club Vosgien
Au camp des Pyramides, le promeneur a l’embarras du choix. Le petit logo rouge de fortifications me semble nouveau
A Rehbrunnen, de l’eau
la descente après Rehbrunnen demande de la concentration pour ne pas sortir de la trace

Je poursuis jusqu’au camp des Pyramides puis je commence la descente. A Rehbrunnel je prends un single un peu rapide jusqu’à Waldkapelle.

Waldkapelle. Dans le sentier qui suit, prudence vis à vis des marcheurs, de nombreux virages sans visibilité

Et j’achève la descente à la Croix du Rangen.

A la Croix du Rangen, attention aux promeneurs qui arrivent en face

A partir de la Croix on se laisse couler selon son goût jusqu’à la Thur.

Je longe le vignoble du Rangen. Le Sundgau est orageux

https://www.openrunner.com/r/10193959

Vieux-Thann: l’Etoile brille

Etoile 78 de Vieux-Thann

Ce matin à 10 heures, photo-souvenir avec mon nouveau club à Vieux-Thann, l’Etoile 78. L’Etoile 78 est pleine de projets, notamment à VTT…

J’étais tout seul avec mon VTT alors après je suis parti faire un tour.

Après la photo avec l’Etoile 78, j’ai grimpé sur les hauteurs de Vieux-Thann

J’ai commencé par faire des méandres en escaladant le Rangen. Je croisais par trois fois le même vététiste qui faisait le parcours en sens inverse. Puis sur les hauteurs de Vieux-Thann, on a pris ensemble le chemin vers Steinbach et on a poursuivi jusqu’à Wattwiller. Il était content le monsieur en vacances à Cernay, il découvrait le paysage avec moi avant de rentrer en région parisienne.

Pendant un temps je me suis demandé si la pluie n’allait pas encore faire des siennes…

A Cernay, on s’est quittés.Ma promenade de santé était terminée.

Parcours GPS

https://www.openrunner.com/r/9950092

Marcheur à vélo

J’ai croisé un grand-père qui descendait le sentier qui mène à la stèle du RI. Je lui ai volontiers laissé la priorité. Voyant que je montais en poussant, il m’a dit « ça va mieux dans l’autre sens!… ». Je lui ai répondu je suis un cycliste à pied et il a ri.

Je ne me défile pas: si je monte à pied, c’est que c’est trop dur pour moi. Les deux rampes de la journée sont courtes mais oscillent entre 12 et 18%

Notez qu’entre un cycliste à pied et un marcheur à vélo la différence est ténue. J’y ai songé en chemin…sans trouver comment départager les deux états. Finalement j’en suis resté à l’état stationnaire, au moins cycliste et marcheur se rencontrent et peuvent faire un brin de causette.

J’ai pris mon courage à deux mains. Je ne sais pas pourquoi on dit ça puisque mon courage tenait facilement dans une seule main. J’ai grimpé le Rangen jusqu’à la chapelle.

Et ensuite j’ai ondulé le long de la pente. J’ai poussé jusqu’à Haïda Platzala. Haïda n’était pas là.

Haïda Platzala, origine du nom inconnue

Puis j’ai continué jusqu’à la cote 425

Pendant que je retire un gravier dans ma chaussure, mon vélo se la coule douce
A la cote 425, je descends à Steinbach et retour par la route

voir le parcours https://www.openrunner.com/r/9506698

Les potins du lundi

img_8123
Regarder dans le rétroviseur

Soyons lucide, Vélomaxou est sur le déclin.

Je ne sais pas si ce désamour frappe tous les blogueurs, mais force est de constater que les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Depuis 2014, Vélomaxou perd chaque année de l’audience.

188000 pages vues en 2014, puis une lente érosion.

Elle semble stabilisée aujourd’hui. Je pense arriver à 140.000 pages en cette fin d’année.

Mais il est vrai que je produits moins d’articles: près de 800 en 2014 et moitié moins aujourd’hui.

En revanche, et c’est réconfortant, mes visiteurs sont toujours fidèles.

65000 en 2014 et 57500 à l’heure actuelle (8 octobre)

audience
Une lente érosion des pages vues mais un lectorat qui se maintient

Le parti pris de ce blog est d’embrasser tout le spectre du monde cycliste à l’exception de la compétition.

Je garde cette ligne même si mon regard citadin est moins aiguisé depuis que j’ai quitté l’agglomération mulhousienne.

Mais je continue d’aimer tous les vélos, je devrais dire tout le vélo pour être encore plus universaliste.

Le soir à la veillée, j’ai pris l’habitude de parcourir ma ville quand le tohu-bohu de la circulation s’est calmé. Un exercice qui pourra surprendre.

Je rejoins le centre-ville et souvent je longe la Thur au pied du Rangen pour le retour.

Il faut un phare puissant car c’est le noir total en cette période de l’année et je ne suis pas nyctalope sur ce chemin où je rencontre parfois un monde interlope.

Une sombre silhouette à l’approche, on se frôle, et le reste d’une effluve ensuite…

Les coureurs à pied se projettent avec leur frontale sur la tête, je les vois de loin arriver comme des feux follets.

En haut des vignes, derrière les lambeaux de brumes, les feux des vététistes ondulent à l’orée du bois.

On allait voir ce qu’on allait voir

Effectivement on a vu.

Depuis le défilé de cette jeune caste diplômée des hautes études autour du président Macron, les choses ont bien changé.

Notre roi semble nu.

Il semble à présent se raccrocher aux branches du torrent médiatique qui déferle autour de lui.

Trempé jusqu’à l’os dans sa chemise blanche, il n’a trouvé en face de lui qu’une petite frappe pour lui tenir la main et nous adresser un doigt d’honneur.

Comme beaucoup, j’ai mal à la France.

 

Donnerloch-Waldkapelle à VTT

P4060011.jpg
Col de l’Amselkopf. Un col familier des vététistes

Donnerloch, c’est la mine de plomb au-dessus de Steinbach.

Décombrée en 1999, son ouverture a été dégagée.

Une vieille mine datant du Moyen-Age dont les chercheurs se demandent comment les mineurs pouvaient travailler sous le niveau de la rivière… Poursuivre la lecture de « Donnerloch-Waldkapelle à VTT »

Wattwiller à VTT

 

p2200011.jpg
Château victorien? non ancienne colo de Wattwiller. Ce château a été construit pour l’industriel Baudry avant 1930 par les architectes Schulé et Doll. En 1956 la propriété est acquise par l’entreprise Pont-à-Mousson qui la transforme en colonie de vacances. A présent ce sont des logements

C’est un parcours d’hiver sympa.

On a cette chance que notre terroir regorge de chemins.

J’ai tracé le parcours avant de partir car j’ai l’art de me perdre en chemin. Poursuivre la lecture de « Wattwiller à VTT »

Digestif

PC260033.jpg
Thann, la Collégiale, la Tour des Sorcières

Après les libations de Noël, la digestion.

Je vais d’abord flâner à Cernay.

PC260001.jpg
Personne n’a confondu cigogne et dinde de Noël

PC260003.jpg
La Tour des Maréchaux à Cernay. Tour d’artillerie du XVIeme rive droite du canal des Moulins

PC260006.jpg
dérivation de la Thur. 5800m de long. 12 chutes d’eau-12 moulins XVeme

PC260010.jpg
Je quitte Cernay, je grimpe à la chapelle Saint-Morand au-dessus de Steinbach et je longe la vigne

PC260012.jpg
Erzenbach me tente, vu que la dernière fois, j’ai pas trouvé

PC260015.jpg
ça roule bien, le chemin est bon

PC260018.jpg
c’est pas encore les cascades, je commence à trouver le temps long

PC260019.jpg
c’est là. je laisse le vélo sur le chemin et je descend à la cascade

PC260020.jpg
jolie petite cascade équipée d’un escalier

PC260021.jpg
sentier de rando sympa

PC260022.jpg
j’ai repris mon chemin jusqu’à cet abri. je prends à gauche vers la descente

J’ai contourné la vallée et j’arrive au col de l’Amselkopf

PC260025.jpg
Amselkopf

PC260027.jpg
A Waldkapelle, je dégringole à la Croix du Rangen

PC260029.jpg
Croix du Rangen

Je suis presque arrivé à Thann.

Openrunner ne marche pas ce soir.

Je ne peux livrer la trace GPS.

Je vous donne la carte et la dénivelée…

erzenbach profilerzenbach

Openrunner remarche, donc voici la trace GPS du parcours

Trace GPSies:
 GPSies - Thann-Cernay-Erzenbach

Rangen, Waldkapelle à VTT

Thann et sa Collégiale. Selon les Thannois, « Strasbourg a le plus haut clocher, Fribourg le plus gros, Thann le plus beau ! »

Certes ce parcours n’est pas celui des vététistes puisque j’emprunte un chemin muletier non cyclable sur une partie du trajet.

Je monte le Rangen, ce vignoble pentu adossé au nord de Thann. Poursuivre la lecture de « Rangen, Waldkapelle à VTT »

Thann-Molkenrain et la suite à VTT

Thann depuis le vignoble du Rangen

J’ai trouvé ce parcours sur Openrunner (voir la trace de ntschudy qui publie également 21 traces VTT sur le sud du massif vosgien).

 

Attention: ne pas faire la boucle au km 12: elle ne sert à rien et on doit monter dans la broussaille!… mais j’ai vu 6 chevreuils sur ce chemin en friche Poursuivre la lecture de « Thann-Molkenrain et la suite à VTT »

Gentil hélico, méchant insecticide

En 2008, j’avais filmé cet hélico qui traitait le vignoble du Rangen à Thann.

Et voila qu’on apprend que ces hélicos seraient nocifs pour les abeilles à cause des produits disséminés. Poursuivre la lecture de « Gentil hélico, méchant insecticide »

Un samedi ordinaire

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Un samedi ordinaire

vélomaxou

Un parcours commun, voire banal. Pour les cyclos
mulhousiens.

Un de ceux qui préfigurent la morte saison.

Piste de la Thur, toujours dans le même état de délabrement.

Souvenons-nous quand même que déjà lors de la
semaine fédérale de cyclotourisme de Cernay en 2004, cette piste
était déjà en triste état pour accueillir les cyclistes venus
découvrir notre région.

Une incurie qui en dit long sur les choix des
politiques régionales.

6 ans après, rien n’a bougé.

Faudra t-il faire passer le Rallye de France
le long de la Thur l’année prochaine entre Staffelfelden et Cernay,
comme pour la route du col Amic?

De temps à autre, on y croise même des voitures.

Des ayants droit vraisemblablement…

Et les panneaux?

Des cibles pour les chasseurs!

Et le bouquet aujourd’hui: une épave de voiture consumée!

Mes détracteurs vont encore me maudire; mais il faut bien
reconnaître que pendant que nos édiles s’efforcent d’embellir notre
cadre de vie, d’autres s’ingénient à le salir et à le dégrader.

Cet affrontement de culture et de contre culture n’est pas sans
interroger…Grosso-modo, c’est « vous construisez, donc je
détruis! »

Bon, passons au cyclo-tourisme!

La vigne du Rangen mérite le coup d’oeil avec ses belles
couleurs automnales. Le raisin attend la récolte.

Etrangement, une voiture de tourisme me dépasse sur ce chemin
étroit du Rangen qui borde la Thur et doté d’un panneau B0
(interdit  à tous véhicules sauf cycles et ayants droit).
Certainement encore un ayant-droit!…On ne sait pas?…

Je monte le Hundsrück…Un regard sur Bitschwiller ensoleillé
est indispensable.

 Des pneus crissent depuis la vallée…la voiture me
dépasse à toute allure en prenant soin de déraper dans tous les
virages…Encore un effet de mimétisme dû au récent rallye?

Heureusement, la quiétude règne sur le Hundsrück, les
randonneurs pédestres sont au rendez-vous, un cyclo prend la pause
et le soleil.

Dès la descente sur Bourbach, le ciel bleu disparaît et le temps
gris empêche de voir les cimes.

Rammersmatt est aussi dans la grisaille. Avec seulement
12°C.

Les cigognes de Cernay sont toutes au sol ou au nid. Comme si la
météo interdisait l’envol…

Un samedi ordinaire.