Grisitude


C’est au retour qu’on pense à sa photo souvenir quand rien n’a su accrocher notre regard.

Dans l’immensité de la grisaille, tous les chemins se ressemblent.

Seule la rencontre avec les bûcherons donne un peu d’humanité à cette balade en forêt.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s