On a eu chaud et soif


Michelbach, la sécheresse se fait sentir sur les végétaux

Fallait-il une journée de bosses aussi intenses par cette grosse chaleur?

Bon, on a un peu « ramé » dans les côtes sans toujours trouver l’ombre salutaire là où on l’aurait aimée.

D’abord Michelbach. Pourquoi pas!

Un peu d’ombre salutaire

Puis on rejoint Roderen…je prends le petit raidillon de Rammersmatt afin d’écourter le détour par Leimbach.

C’est affaire de goût: ça monte moins longtemps, mais c’est plus dur à la fin avec 13%.

Rammersmatt
En souplesse
Pas question de rire, faut encore pédaler…
Chacun trouvera son allure, l’essentiel est d’arriver

Après la montée Bourbach, le col du Schirm est une formalité.

Le Schirm est une simple formalité… dans ce sens

Ouf, la descente sur Masevaux permet de souffler.

Cool, la descente sur Masevaux

A Masevaux on prendra la montée en direction de Rougemont avant d’atteindre le lac de la Seigneurie.

Lac de la Seigneurie

De quoi profiter de la quiétude des lieux et des ballets aquatiques des monstrueuses carpes.

Miam!

113km/1100m

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s