Étiquette : Bourbach

Knapphutte à VTT

chapelle Maria auf dem Rain Roderen

Mon accompagnateur était Jérémy du Club Etoile 78 de Vieux-Thann

Le parcours du jour a été dévié plusieurs fois du fait des chemins transformés en ruisseau.

A la chapelle Maria auf dem Rain de Roderen, impossible de prendre le GR rond bleu qui mène à Bourbach. Alors on montera par la route jusqu’à Rammersmatt. Puis le sentier botanique.

montée à Rammersmatt
sentier botanique de Rammersmatt-Bourbach

A Bourbach-le-Bas, on monte au terrain de sport et on s’enfile dans le chemin de Knapphutte.Je parle des mines de Knapphutte ici…

montée sévère au parcours sportif de Bourbach-le-Bas

Après la chapelle des Mineurs, descente à Lauw…le chemin est un ruisseau. On vise comme on peut les endroits les moins profonds…tout en évitant les cailloux.

chapelle des Mineurs à Knapphutte

A Lauw, on longe la Doller jusqu’à la chapelle Ste-Anne. C’est notre troisième chapelle! On renonce à aller jusqu’à la chapelle des Bouleaux à Guewenheim. On préférera longer la Doller jusqu’au camping de Guewenheim.

Descente à Lauw
chapelle Ste-Anne de Sentheim

Puis on rentre par la route. Couverts de boue. C’est un peu le but du jeu, non?

trace GPS du parcours

34km et 470m

Hundsrück coté sud

comme un sou neuf

Le col du Hundsrück est revêtu à neuf coté sud, c’est à dire dans la descente vers Bourbach.

Pourtant, c’était encore en bon état. Un riverain me dit pourquoi…parce que le Tour de France passe par là cet été. J’en profite pour gagner 1km/h de mieux dans la grimpée!

Coté nord, la descente de Bitschwiller a été renouvelée en juillet 2018.

Des équipes s’affairent sur le macadam entre Bourbach et Masevaux toujours pour la même raison. Il faut donner une bonne image de la France profonde quand le Tour passe par là. Cela rappelle le Rallye de France qui avait entraîné la réfection de la montée de Soultz au col Amic. Depuis certains appellent cette route forestière la route Loeb. Loeb n’a bien sûr rien payé, il s’est juste contenté de faire des ornières dans les virages avec sa Citroën survitaminée.

Du coté de Pont d’Aspach à VTT

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On n’a pas eu plus de six ou sept degrés cet après-midi.

Ce soir, j’ai les bronches qui râlent un peu.

Du thé, du miel.

Je suis parti à 15 heures.

Fenêtre de tir étroite de deux heures avant la nuit.

J’ai pris la direction de Pont d’Aspach avec mon VTT.

A Pont d’Aspach, les gilets jaunes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le tour du rond, j’expérimente le milieu du rond convois exceptionnels, puis je m’en vais.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ils ont ma sympathie.

Attendons les déclarations de notre super-ministre bololo ce soir…

J’ai pris ensuite le train pour traverser la Doller et j’ai grimpé le layon du pipe-line jusqu’à la retenue de Michelbach.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les marcheurs de Guewenheim terminaient leur rando à grandes enjambées le long du lac.

Arrivé sur les hauteurs de Bourbach-le-Bas, j’ai pris Roderen par les champs.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis je me suis laissé couler jusqu’à Thann.

trace GPS

Le VTT avec neige

P3180013.jpg

J’ai tenté.

Parfois vu de sa fenêtre le temps semble calme.

Dès que j’ai eu mis le nez dehors, j’ai été saisi par ce froid vif venu du nord.

Sur la piste d’Aspach, j’ai pris conscience que ça n’allait pas être simple. Poursuivre la lecture de « Le VTT avec neige »

Aspach-le-Haut: un grand classique à VTT

P2150010.jpg
Jeudi, jour de marcheurs

C’est Pierre Brunner qui le dit sur son blog LDT-RANDO 68, ce parcours est un grand classique de marcheurs.

Je lui ai emboité le pas aujourd’hui deux jours après lui avec mon VTT. Poursuivre la lecture de « Aspach-le-Haut: un grand classique à VTT »

L’eau des pluies

P1020019.jpg
La Doller à Masevaux

J’ai pris la route de Rammersmatt.

Inutile de penser au VTT, les pluies ont transformé les chemins en bourbier.

A Rammersmatt, les nuages épais retiennent encore la pluie.
Poursuivre la lecture de « L’eau des pluies »

La roue tourne

Eolienne de Schönwald en Forêt Noire (vélomaxou)

C’est beau comme un vélo, une éolienne.

Avec sa roue qui tourne comme un grand Bi, imperturbable et majestueuse, l’éolienne défie le vent.

Un projet sur les hauteurs de Rammersmatt est à l’étude. Poursuivre la lecture de « La roue tourne »

Col du Hundsrück à VTT

Roderen, en redescendant le Hundsrück

A force de gravir le col du Hundsrücker par la route, j’ai été tenté de le monter à VTT.

Par chance, les Cyclos de Richwiller propose la trace de ce parcours de 65 km lors des randos du Pays de Thann dimanche prochain.

Je l’ai donc parcouru en avant-première. Poursuivre la lecture de « Col du Hundsrück à VTT »

On a eu chaud et soif

Michelbach, la sécheresse se fait sentir sur les végétaux

Fallait-il une journée de bosses aussi intenses par cette grosse chaleur?

Bon, on a un peu « ramé » dans les côtes sans toujours trouver l’ombre salutaire là où on l’aurait aimée.

D’abord Michelbach. Pourquoi pas! Poursuivre la lecture de « On a eu chaud et soif »

Prin-ta-nier

Là-haut sur la montagne (Bourbach le Haut)

Chez Serge, c’est l’effervescence.

Les cyclos sont pris au dépourvu.

Tu peux pas remettre mon compteur à zéro…j’ai perdu le mode d’emploi. Poursuivre la lecture de « Prin-ta-nier »

Rammersmatt-Hundsrück

On commence par le bon coté du vélo avec cette petite vidéo juste pour rapporter une part de notre privilège: pouvoir goûter dès le 1er mars avec son vélo à la montagne vosgienne qu’on aime tant. Poursuivre la lecture de « Rammersmatt-Hundsrück »

Hundsrück, ça passe…

Mon autre résolution éditoriale de l’année sera de raconter la balade du jour en trois clichés.

Un exercice pas évident quand on rapporte en moyenne 25 à 30 photos de la sortie du jour…et encore plus périlleux quand on ne rapporte rien de présentable.

Essayons tout de même!… Poursuivre la lecture de « Hundsrück, ça passe… »

Roderen-Rammersmatt

Roderen et Rammersmatt sont les exercices préparatoires à la montagne.

Le plus indigeste est d’y aller et de revenir.

Aller à Reiningue, puis Schweighouse, Aspach le Bas, le Haut…souvent avec le vent de face de sud ouest. Poursuivre la lecture de « Roderen-Rammersmatt »

Un samedi ordinaire

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Un samedi ordinaire

vélomaxou

Un parcours commun, voire banal. Pour les cyclos
mulhousiens.

Un de ceux qui préfigurent la morte saison.

Piste de la Thur, toujours dans le même état de délabrement.

Souvenons-nous quand même que déjà lors de la
semaine fédérale de cyclotourisme de Cernay en 2004, cette piste
était déjà en triste état pour accueillir les cyclistes venus
découvrir notre région.

Une incurie qui en dit long sur les choix des
politiques régionales.

6 ans après, rien n’a bougé.

Faudra t-il faire passer le Rallye de France
le long de la Thur l’année prochaine entre Staffelfelden et Cernay,
comme pour la route du col Amic?

De temps à autre, on y croise même des voitures.

Des ayants droit vraisemblablement…

Et les panneaux?

Des cibles pour les chasseurs!

Et le bouquet aujourd’hui: une épave de voiture consumée!

Mes détracteurs vont encore me maudire; mais il faut bien
reconnaître que pendant que nos édiles s’efforcent d’embellir notre
cadre de vie, d’autres s’ingénient à le salir et à le dégrader.

Cet affrontement de culture et de contre culture n’est pas sans
interroger…Grosso-modo, c’est « vous construisez, donc je
détruis! »

Bon, passons au cyclo-tourisme!

La vigne du Rangen mérite le coup d’oeil avec ses belles
couleurs automnales. Le raisin attend la récolte.

Etrangement, une voiture de tourisme me dépasse sur ce chemin
étroit du Rangen qui borde la Thur et doté d’un panneau B0
(interdit  à tous véhicules sauf cycles et ayants droit).
Certainement encore un ayant-droit!…On ne sait pas?…

Je monte le Hundsrück…Un regard sur Bitschwiller ensoleillé
est indispensable.

 Des pneus crissent depuis la vallée…la voiture me
dépasse à toute allure en prenant soin de déraper dans tous les
virages…Encore un effet de mimétisme dû au récent rallye?

Heureusement, la quiétude règne sur le Hundsrück, les
randonneurs pédestres sont au rendez-vous, un cyclo prend la pause
et le soleil.

Dès la descente sur Bourbach, le ciel bleu disparaît et le temps
gris empêche de voir les cimes.

Rammersmatt est aussi dans la grisaille. Avec seulement
12°C.

Les cigognes de Cernay sont toutes au sol ou au nid. Comme si la
météo interdisait l’envol…

Un samedi ordinaire.

Vélomaxou, un saltimbanque de la blogosphère

Maxou n’en pas dormi!

Gérer ce blog est devenu un vrai métier avec ses joies… et
aussi ses cauchemars.

Surtout s’il est animé d’un souci de qualité de la part de son
auteur. N’est-ce pas la moindre des politesses à l’égard de ses
lecteurs?

Des lecteurs qui, en ce mois de janvier pourtant pauvre en
actualité cycliste, font crever tous mes plafonds de visites et de
consultations!

Bravo! vous êtes un formidable encouragement pour Vélomaxou, ce
saltimbanque de la blogosphère.

Son nouveau matériel photo – un Panasonic DMC 
TZ7-
s’il vous plait, demande une période de rodage.

Son hébergeur photo Hiboox refoule ses diaporamas.
Pourquoi? je ne sais pas!..

Son logiciel de montage vidéo Panasonic ne connait que
You Tube et rame lamentablement sur mon ordi qui n’est pas
tout jeune.

Et pendant ce temps là, Maxou ne pédale pas!

Depuis que Maxou fait des photos avec son vieux Sony DSC
P72
, il a déjà hébergé plus de 3500 clichés chez
Hiboox pour illustrer ses 1160 articles sur
Blog.sport.fr

Sans compter ses extraits de vidéo chez
Dailymotion!

Heureusement, j’ai quand même plaisir à vous présenter cette
nouvelle video écran large made in Panasonic de la
descente de Rammersmatt vers Bourbach.

2 minutes 35 de bonheur!

Les Buissonnets

On cherchera l’ombre cet après-midi.

33°C pour rejoindre le massif en passant par Michelbach et
Masevaux.

Masevaux où nous sommes accueillis par Napoléon qui nous observe
derrière sa fenêtre.

On montera ensuite le col du Schirm à l’ombre des grands arbres
avant d’atteindre Bourbach le Haut et sa fontaine dont le débit est
meilleur que les années précédentes.

Puis, on jettera un oeil aux Buissonnets, la ferme-auberge qui
surplombe Bourbach et sa vallée à 2km de là.

Avant de rentrer par le Hundsrück et Bitschwiller.

A Wittelsheim le girobroyeur est entré en action le long de la
Thur après le passage des caravaniers; mais le résultat n’est pas
probant comme on peut en juger…

Pulversheim dispose à présent d’un nouveau tronçon de bande
cyclable jusqu’au lycée Charles de Gaulle…

Bien réalisé, mais attention aux piètons!

Matin gris

Ce matin, 14 juillet, il faisait frais. Tout juste 12°C.

Et l’humidité résiduelle de la veille accentuait
l’effet de fraîcheur.

Si bien qu’on acceptait volontiers manches et coupe-vent.

Sur la route d’Aspach le Haut…


La stèle de Roland Esslinger est à la sortie de
Leimbach au bord de la route.

Roland Esslinger était journaliste sportif au journal
« l’Alsace » et lors d’un petit matin gris comme aujourd’hui,en 2006,
il est tombé de son vélo dans cette côte de
Rammersmatt que les cyclos de la région aiment tant…


Rammersmatt est toujours là, perdu dans sa verdure…


La montée à Bourbach est désertique, ce
matin.

La route n’est pas encore sèche après la
dernière pluie…


Au Hundsrück, il ne faut pas manquer de se retourner et de
contempler derrière soi combien la vallée du Bourbach
et plus loin de la Doller nous offrent un magnifique point de
vue…


Et une vue sur le chaume timidement
ensoleillé…

Voyage dans les collines sous-vosgiennes

Aujourd’hui, voyage  du coté de Rammersmatt,
Bourbach le Bas, Roderen, Michelbach.

Le temps est encore beau à la sortie d’Aspach le
bas…

 

Avec cependant des nuages gris sur les crêtes…qui
contrastent avec la lumière qui baigne Thann

 

 

Leimbach est en vue…

 

 

A Leimbach, nos sapeurs exposent fièrement cette pompe
à bras au centre du village…

 

 

Puis, le ciel sur le retour devient menaçant sur le
massif…

 

 

 …et la traversée de Lutterbach nous offre cette
magnifique vue du grain qui balaie Thann et se dirige vers Cernay
et Guebwiller

Un 5 décembre ensoleillé…

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Un 5 décembre ensoleillé...

Aujourd’hui, temps ensoleillé favorable à la
montagne.

En passant par Guewenheim, coup d’oeil vers le parc aux daims
blancs, avant d’entamer la montée vers
Bourbach.

A Bourbach le Haut, très joli panorama sur le massif
alpin…

Dernière montée avant d’atteindre le
Hundsrück où le vent d’ouest agite fièrement le
drapeau du monument.

Un Grand Ballon au loin qui n’a pas encore beaucoup de neige sur
sa pente décharnée…