Vélomobile ou voiture?


Attention au régime alimentaire!

 

Vélomobile ou voiture électrique?

Peu importe diront certains.

Avec la venue sur le marché du vélo à assistance électrique bien encadré par la loi en Europe, voici venir à présent les vélos fuselés à assistance électrique comme le Windexplorer ci-dessus.

Pour l’heure, la réglementation qui s’applique à ces véhicules électriques est calquée sur celle des vélos à assistance électrique: puissance électrique limitée à 250 watts, obligation de pédaler pour que l’assistance fonctionne et…débrayage automatique du dispositif dès que la vitesse de 25 km/h est atteinte.

Dès lors, on sait à quoi s’en tenir.

Véhicule urbain ou inter-urbain?

On ne sait pas trop.

S’il est indéniable que la machine est moins agile en ville qu’un vélo, sur route, elle est plus rapide dès lors que le pédaleur est entraîné. Fuselé, la résistance au vent est moindre qu’à vélo, mais le poids est là pour contrecarrer la performance.

Réglementation trop contraignante diront les développeurs de ces machines à mi-chemin entre le vélo et la voiturette sans permis.

Alors voila qu’aujourd’hui, on se prête à rêver: pourquoi ne pas assouplir la réglementation et muscler l’assistance avec plus de puissance électrique pour pouvoir rendre attractif ces véhicules, car il faut bien le dire le marché est discrétionnaire.

Aux States, certains États autorisent 5000 watts de puissance électrique!

N’exagérons rien, dans la situation actuelle, ces vélomobiles électrifiés ne risquent pas de rivaliser avec les voiturettes sans permis puisqu’il faut toujours pédaler et qu’au surplus ils ne disposent d’aucun confort comparable: pas de plancher isolant du sol, pas de suspension et encore moins d’auto-radio!

La question qui se pose est plus fondamentale puisqu’elle met en cause la philosophie de nos déplacements inter-urbains et notre autonomie musculaire. Dans l’absurde, on se demande même à quoi serviront les pédales si l’électrique se suffit à lui-seul?

Bref, le débat est à nouveau lancé.

Inévitablement resurgit l’habituel affrontement entre les décroissants économes habités par la finitude de nos ressources minières et qui parlent d’un nouveau pillage du lithium et ceux qui rêvent de transformer le vélo en un engin à quatre roues électriques capables de supplanter l’automobile.

Le sujet m’enthousiasme en même temps qu’il me laisse perplexe.

Je vous renvoie à l’article de Carfree sur les Vélomobiles électriques.

articles en relation…

Mulhouse-Strasbourg en Velomobile

Le vélomobile a t-il un avenir?

Quest que c’est que ça?

 

2 réflexions sur « Vélomobile ou voiture? »

  1. tu ressors les vieilles vidéo maxou ;),je n ai plus le jaune,il est noir et blanc maintenant et toujours pas électrifié,mais le plancher isolant,les suspensions et la radio y est :p. bonnes vacances maxou

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :