Les beaux teints du lundi


Je vous donnerai des nouvelles au retour

Ouf! on a eu chaud.

Les teints hâlés rentrent de vacances.

Ils ont de beaux teints.

Tous frais et dispos pour redonner leur force de travail.

Les congés payés, les patrons veulent aussi être payés en retour.

Pas la peine de faire des kilomètres sur la côte; ici la chaleur était au rendez-vous.

Même les étangs pourtant interdits à la baignade sont prisés.

Papa, maman, le chien, la grand-mère, tout le monde à l’eau.

La marée-chaussée ne sait pas où donner de la tête.

Même les Parisiens goûtent à l’eau de la Seine, comme les Bâlois le Rhin.

Se baigner en burkini ou choisir l’ordi?

Je choisis l’ordi. En burkini, je ferais un drôle de paroissien.

L’ordi est une torture qui vaut celle du burkini quand il faut se mettre à la tâche avec une telle chaleur.

Préparer un parcours en Suisse et réviser sa trace sur google earth.

Un supplice!

A la révision, je m’aperçois que j’ai pris un tunnel: tout est à refaire.

Pas le droit l’erreur.

Il faut faire du ciselé main en évitant les virages à la corde…les descentes inutiles, les chemins non goudronnés qui plombent le résultat final en km et dénivelée.

Je sais ce que me coûte un voyage mal préparé, mieux vaut fignoler avant.

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Les beaux teints du lundi

  1. Si tu veux traverser un tunnel, il suffit d’enclencher ta dynamo (si tu es resté à la dynamo ancienne), ou d’allumer ton éclairage (si tu as une dynamo de moyeu) ou de ne rien faire si tu roules déjà éclairage allumé.
    Si en plus tu as une frontale dans ta sacoche de guidon, ça devient un plaisir.

  2. Euh… je ne suis pas fan des tunnels empruntés à vélo; même bien éclairé aves des feux puissants, c’est toujours l’angoisse d’être renversé, frôlé; et puis le bruit des véhicules y est infernal!
    Si en plus le tunnel présente une pente à 10% comme j’ai vu en Norvège (200 m de dénivelé pour plusieurs kms de long) c’est vraiment l’enfer car, dans le sens de la montée, la traversée dure, dure, dure longtemps …

  3. Je ne pense pas qu’il soit possible de prévoir un itinéraire de randonnée de quelques centaines de kilomètres en étant sur de ne jamais être pris dans un tunnel, ou rattrapé par la nuit.
    Il est donc prudent de rouler en permanence avec un éclairage en état de marche (avec Standlicht, c’est mieux) et la frontale qui est indispensable pour réparer la nuit. Et utile au camping.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s