Les potins du lundi


Ce sujet du lundi nous éloigne du vélo et de la randonnée.

C’est mon marronnier du jour.

Il n’est même pas politique puisque nos pouvoirs publics de gauche comme de droite, de droite comme de droite ajouterais-je perfidement, sont habitués à piquer dans nos poches sans vergogne.

Allez vite!

Ce pourrait être le slogan fougueux de notre président quadra.

C’est la presse qui nous informe…jusqu’alors la presse a toujours défendu les radars en bon soldat des politiques publiques…puis voici que des voix émettent des doutes, alors la presse aux ordres change peu à peu sa version, le radar ne serait pas aussi vertueux qu’on veut bien nous le dire.

Le gouvernement met les bouchées doubles: il veut couvrir l’hexagone de radars destinés à améliorer non pas la sécurité mais le porte-monnaie de Bercy.

Il est prévu en 2018 que les radars rapporteront près de un milliard d’euros.

On sait enfin qu’il n’existe pas de corrélation entre la croissance des radars et la diminution des accidents de la route puisque les dernières statistiques démontrent justement le contraire.

Les masques tombent: les radars sont donc bien là pour faire du fric sur le dos des conducteurs.

Les pourfendeurs de la vitesse, les associations de défense des victimes de la route, sont pris à leur propre piège dès lors que le radar n’est plus le sésame vertueux conduisant à la vitesse modérée mais tout simplement un outil fiscal supplémentaire destiné à alimenter les caisses de l’État.

Pour un peu, les laudateurs du radar deviendraient des auxiliaires du fisc chargés d’accélérer la mise en œuvre de nouvelles installations partout où il est assuré de rapporter.

Aller vite!

Oui le président Macron avec ses ordonnances sur la loi travail est capable d’aller vite.

La multiplication des radars est une autre manière d’aller vite pour faire rentrer du pognon en quatrième vitesse dans les caisses de l’État.

L’avantage du radar, c’est qu’il mécontente à la fois les conducteurs de droite et de gauche; c’est donc politiquement une mesure neutre qui n’affecte pas les pourcentages dans les urnes.

« Allez vite! »

Ce pourrait être aussi le prochain slogan de la Prévention Routière puisqu’il faut désormais que l’argent rentre.

Le pire des scénarios serait que les Français fassent la grève de la vitesse en décrétant la lenteur cause nationale; le produit des radars s’effondrerait. Ça ne risque pas d’arriver et les pouvoirs publics le savent: le Français est pressé par nature, y compris en se rasant le matin.

C’est dans les gènes du conducteur français, aller vite est une nécessité pour celui qui veut aller loin chercher son boulot plutôt que de foudre le bordel en bloquant les routes comme dirait qui vous savez…

Vélomaxou préconise une amélioration du radar

Au lieu de mettre des radars partout, il suffirait d’installer une boite noire dans tous les véhicules, un peu comme celle des taxis avec un affichage en euros résumant le coût des PV de la journée.

Chérie, j’ai fait mieux qu’hier, aujourd’hui j’ai seulement 135 euros de PV!…

Un octroi de la vitesse

Cette fameuse boite noire dont tous les argentiers rêvent, c’est celle qui couplée aux limitations de vitesse sur route et en ville pourrait détecter automatiquement tous nos excès et débiter sans douleur notre compte bancaire. La mise au point ne doit pas être insurmontable puisque nos GPS sont déjà en mesure de signaler les dépassements de vitesse. Il suffirait de rendre le système inviolable comme les disques des camionneurs. Ainsi nous aurions inventé un nouvel impôt: l’octroi de la vitesse, vitesse au-dessus de laquelle on doit payer pour rouler.

Notez bien que le dispositif pourrait être aussi étudié pour les vélos; certaines pistes cyclables sont déjà limitées à 20 km/h, on pourrait donc aussi y installer des radars…pure invention? non, en Allemagne les cyclistes sont déjà sanctionnés dans les zones piétonnes lorsqu’ils roulent trop vite.

Prenons l’exemple d’une jeune mère de famille pressée de commencer sa journée de labeur…

Une zone 30 dans la rue de l’école traversée à 45 km/h: 135 euros

La même zone 30 traversée à 55 km/h en sens inverse pour revenir de l’école: 135 euros

Un petit dépassement sur la 4 voies à 135 km/h pour être à l’heure au boulot: 135 euros

Coût de la journée: 405 euros

ça calme!

Pour sûr, cet immense univers concentrationnaire nous invite à relire le Palais des rêves d’Ismail Kadaré pour ne pas faire de cauchemars.

Publicités

4 réflexions sur “Les potins du lundi

  1. Et bien , tu as l’air remonté contre le radar et donc la politique du gouvernement !
    Pour ma part, je considère que si ça peut faire rentrer des sous et diminuer nos impôts (par voie de conséquence ?), je suis pour !
    Mais, comme tu le préconises de façon sibylline (« mouchard » embarqué) , le respect de la vitesse (c’est notre sécurité qui est en jeu) c’est tout le temps et pas seulement quand il y a un radar fixe (toujours signalé et appelé d’ailleurs « zone de danger » (« qu’en des termes galants ces choses-là sont dites » !); je préconise donc des contrôles inopinés, pas toujours aux mêmes endroits et pas toujours aux mêmes heures (n’importe où, n’importe quand !) … en attendant ton fameux mouchard qui me semble une idée loin d’être farfelue. Rouler au régulateur (ou limiteur) est aussi une option qui apporte un certain confort, une certaine sérénité face à la hantise de la « prune ».
    Un inconvénient qui m’exaspère sur autoroute : la peur du contrôle de vitesse fait que souvent on met des plombes à être dépassé par un véhicule et qu’on se retrouve souvent coïncé derrière un poids-lourd …

  2. Concernant l’exemple de la jeune mère de famille, en terme de sécurité, une zone 30 dans la rue de l’école (ou à proximité) ne me parait pas relever du même niveau d’enjeu qu’une 4 voies,…..
    Cordialement

  3. Allez dire ça à des parents qui ont perdu un enfant parce qu’une con.nasse roulait trop vite à une heure de rentrée près de l’école ou parce qu’elle a décimé une famille en roulant trop vite sur une 4 voies !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s