L’IKV dans les tuyaux


L’IKV, c’est l’Indemnité Kilométrique Vélo.

On en reparle à nouveau depuis que le député Matthieu Orphelin a remis ce matin une note à la ministre des transports Elisabeth Borne.

Nous avons remis ce jour à la ministre des Transports Elisabeth Borne une note qui étudie et évalue les coûts et bénéfices de la généralisation de l’indemnité kilométrique vélo (IKV), mesure recommandée par différents groupes de travail des Assises de la Mobilité….écrit-il sur son site internet qu’on peut lire ici

Depuis 2015, l’IKV existe déjà pour le secteur privé mais elle est facultative, les employeurs la proposent ou pas à leurs salariés cyclistes qui viennent travailler à vélo.

Quel montant actuel?

Préconisé autour de 0,25€/km
Ce n’est pas le Pérou d’autant que l’employeur peut décider moins.

Ce qui est proposé:

La généralisation de l’IKV en la rendant obligatoire pour tous les employeurs en moins de 4 ans, pour atteindre l’objectif de 1,4 million de salariés cyclistes en 2022, contre moins de 700 000 aujourd’hui.
Les patrons renâclent car ils paient déjà la prime transports.
Ce qui me gène, c’est le terme d’indemnité qui sous entend qu’on subit un préjudice en se déplaçant à vélo; j’aurais préféré le terme de prime kilométrique qui ressemblerait plus à un encouragement. Car du courage, il en faut pour passer de la voiture au vélo!

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s