Cycliste à Thann


 

humberger.jpg
La rue Humberger parallèle à la RN66 permet à de nombreux automobilistes d’échapper aux embouteillages. Alors on a fait d’horribles dos d’ânes au lieu d’en faire une voie partagée (zone 20) pour piétons, cyclistes et riverains

C’est à la suite de l’accident mortel d’un cycliste survenu dans la traversée de Thann sur la RN66 (à l’endroit ci-dessus) que le CADRes* réagit ce jour dans le journal local. (CADRes, cyclistes associés pour le droit de rouler en sécurité dont je suis membre)

Ni trottoir, ni piste cyclable, ni marquage au sol pour marquer les limites de la chaussée, ni éclairage ! Ceci, alors que quelques mètres de piste cyclable ont été réalisés à l’approche du giratoire, entre Thann et Bitschwiller. C’est absurde ! Or la déviation de Thann est terminée depuis plus de vingt ans, et les pouvoirs publics disent vouloir promouvoir les déplacements doux. »

Se focaliser sur Thann masque en fait les vrais défaillances de la vallée en matière d’infrastructures cyclables. Il faut partir de Cernay jusqu’à Fellering pour relever les invraisemblances et les anomalies du réseau cyclable.

Par exemple la traversée de Vieux-Thann est aussi accidentogène que celle de Thann, ne serait-ce que parce qu’elle est confiée à des corps publics incapables de penser le vélo.

D’ailleurs Vieux-Thann est le maillon faible de la continuité cyclable de la vallée de la Thur dans sa traversée route de Cernay et rue de l’Eglise.

Revenons à Thann et à ses abords dans le sens descendant…

Hier soir encore, je suis rentré à Thann par la nationale 66 (Mulhouse-Epinal)

A Willer sur Thur en quittant la voie verte 331, une bande sur trottoir, puis on nous fait sortir sur la route à l’entrée de Bitschwiller peu avant le magasin Speck-Sports, puis une bande cyclable étroite, puis le parking du faubourg des Vosges jonché de trous et occupés par des camions, puis le trottoir dans le giratoire, puis…plus rien en entrant dans la ville de Thann.

C’est donc bien une infrastructure cyclable morcelée, à l’abandon, qui est en cause depuis Willer sur Thur jusqu’à la sortie de Vieux-Thann. Tantôt nous roulons sur le trottoir, tantôt nous sommes renvoyés sur la chaussée et parfois…plus rien.

Les concepteurs et les élus ont une forte responsabilité devant cette situation.

Il est vrai que pour eux le vélo c’est peanuts face à l’angoissante montée du mécontentement des automobilistes bloqués chaque matin et chaque soir dans les encombrements.

A la fois victimes et acteurs de ce trafic pendulaire, les usagers sont à bout.

Comme on les comprend!

La pollution en fond de vallée est maximum, les immeubles deviennent hideux sous la couche de crasse et le foncier est devenu invendable.

Mais d’autres rêvent d’installer un téléphérique à Fellering pour monter au Markstein.

On marche sur la tête!

Au lieu de se reporter sur le TER et le tram-train, on préfère l’accuser de provoquer les ralentissements au passage à niveau de Thann.

En amont de Willer sur Thur, il existe deux voies vertes  (la VV33 et la VV331 de part et d’autre de la vallée de la Thur) et la situation est moins problèmatique. Mais les élus rêvent de transformer ces voies vertes en itinéraires bis lors des bouchons.

Ben voyons!

Images…

entrée Bistch
Entrée Bitschwiller coté Willer sur Thur. La bande cyclable sur trottoir de couleur verte prend fin, les cyclistes sont envoyés sur la chaussée sans précaution aucune
super u
face à Super U Bitschwiller, un bi-pass vélo lamentable
fbg vosges
Sortie du faubourg des Vosges. Aucune protection pour les cyclistes, la bande cyclable pas entretenue s’insère sur la chaussée
PC210029.jpg
entrée de Thann. Au bout du trottoir partagé, le néant et un bus qui attend
Publicités

3 commentaires

  1. C’est un itinéraire que je n’emprunte jamais.
    A regret j’emprunte les voies vertes de la Thur, mais elles sont pleines de chausse-trappes et d’un confort bien médiocre ! Elles font aussi baisser la moyenne même si je ne fait plus une fixation dessus ; mais c’est quand même important, lorsqu’on fait une grande sortie dans les Vosges, de ne pas passer trop de temps sur une partie du parcours dénuée d’intérêt…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s