Michelbach


img_6607

L’eau, le ciel, la terre.

J’arrête là.

Il faut être en forme pour peindre.

C’est comme pour le vélo.

J’imagine que c’est pareil pour les cyclistes-musiciens.

Les cyclistes-jardiniers, les cyclistes-colporteurs, les cyclistes opportuns, les cyclistes-curés, les cyclistes de l’évêché, les cyclistes éméchés, les cyclistes bedonnants et les cyclistes omnipotents…

 

Publicités

Une réponse sur « Michelbach »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s