Les potins du lundi


sc09516_taz

Cochonou en tête, Carrefour Market en difficulté (TDF2009) cliché Vélomaxou Firstplan

Tour de France (1re étape) : un fuyard repris, les deux autres résistent

La métaphore s’est emparée du jargon journalistique pour exprimer ce qui recommence chaque année dans la torpeur estivale: le grand cirque du Tour de France.

La caravane du Tour passe, les chiens aboient.

Moi aussi je sais user de la métaphore.

Comme vous l’imaginez, je ne vais pas me priver de baver sur le Tour. Sinon je ne serais pas fidèle à mes principes là où d’autres s’assoient dessus.

Exit les grèves SNCF, la hausse de la CSG, exit les nuages annonciateurs de la fin de la réversion des pensions, tout le monde s’en fout, l’essentiel c’est d’avoir le Tour de France.

Le Pays peut sombrer en arrière-plan des nations puisque le Tour dessine ses contours sur toute la planète. Comme en Russie où Poutine force l’admiration avec son Mondial du football pendant que son peuple périclite.

Allez ne soyons pas bégueule, le Tour de France est populaire comme jamais!

Alors va pour le Tour de France et ses flonflons qui font chavirer le Pays et la France profonde en congés payés.

Tout est dit et je l’ai déjà dit maintes fois.

Puisqu’il faut l’ivresse, buvons le nectar empoisonné jusqu’à la lie!

Au diable, l’affaire Festina! Les pisse-froids n’ont qu’à se taire.

Les Français ont la mémoire courte. Ils n’ont même plus de mémoire du tout lorsqu’il s’agit de communier en cœur à la gloire du Tour ou encore du foot.

Alors?

Alors pourquoi raviver cette plaie du dopage dans le Tour et empêcher la ferveur de s’exprimer devant les efforts surhumains de types à vélo qui chaque jour forcent l’admiration?

Pensez-donc, disait cette femme à la TV, mon petit-fils de 23 ans est sur le Tour et j’en suis fière…

Et Laurent Bodin dans l’Alsace de préciser: « Tout est clair » a […] tranché l’Agence mondiale antidopage. Un bataillon d’experts scientifiques et d’avocats a peut-être sauvé la réputation, voire la carrière, de l’asthmatique Christopher Froome, mais il ne l’a pas réhabilité, ni parmi ses pairs, ni dans le grand public. 

Ni dans le grand public? j’en doute.

Réhabiliter Froome, le grand public s’en fout. Ce qu’il veut le grand public, c’est des jeux comme dans les arènes romaines où il fallait du sang. Contaminé ou non, le sang.

On est loin, très loin de la Petite Reine et des avantages qu’elle pourrait procurer à la planète si au lendemain du Tour, tous ceux qui s’aventurent en tong le long des routes décidaient au retour d’abandonner leurs bagnoles et leurs camping-cars au profit du vélo.

sc09496_itm
Même le diable prend ses vacances en tong

Il n’y a même pas dans le Tour l’ombre d’une morale capable de l’absoudre de tous ses péchés.

Mais le Tour est une religion et son pèlerinage immuable doit s’accomplir.

 

 

Publicités

3 réponses sur « Les potins du lundi »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s