Jour : 19 juillet 2018

La hiérarchie des valeurs

logojpg.jpgJe sors du vélo comme c’est parfois mon habitude.

Je vous le rappelle, c’est dans mon enseigne: Vélomaxou, cyclo-citoyen, cyclo-randonneur depuis 1976.

Un garde-chiourme de Macron défraie la chronique.

Il a tabassé un manifestant le 1er mai avec un brassard de police et un casque.

Sous le regard de CRS, impassibles.

Mes jeunes lecteurs ne le savent pas.

Ces comportements nous ramènent aux coups tordus d’antan et aux polices parallèles.

Je pense aux polices patronales, de Peugeot notamment, qui cassaient du syndicaliste dans les années 70.

Je pense au SAC, le Service d’Action Civique, de Pierre Debizet sous De Gaulle.

Nos jeunes démocrates qui dirigent le Pays ont-ils conscience de la gravité de la situation?

Est-ce que c’est ça la République irréprochable vendue par Macron?

Comme un air de vacances

img_7218
Gommersdorf

L’EuroVéloRoute (EVR6) a comme un air de vacances.

Il suffit de s’y rendre pour y voir les touristes de passage.

img_7208

Ceux qui passent à bord des pénichettes et ceux qui cyclo-campent.

Arnachés de grosses sacoches, ils ne semblent pas harassés.

Leur allure est bucolique.

Les communes riveraines s’ingénient à dévier les visiteurs.

Hagenbach a construit un sentier de découverte et marqué son intersection avec l’EVR6 avec le tocsin de l’écologie.

Je ne sais pas ce que ça signifie…

img_7216
 Peut-on se taper la cloche à Hagenbach?
img_7217
Sentier menant à Hagenbach

Finalement, j’ai pris l’habitude de faire une pause au port de Gommersdorf, confluence de bateliers et de cyclistes.

img_7221
Prendre plaisir à regarder les voyageurs passer

Puis je rentre.

img_7223
Burnhaupt-le-Bas est opposée et tient à le faire savoir. Toutes ces communes sont déboutées les unes après les autres par le tribunal administratif. Mais elles persistent.