Drogo est mort


Je suis arrivé au bout.

Drogo est mort dans une chambre d’auberge à quelques lieues du fort Bastiani.

Il ne verra pas les Tartares venus du désert la veille conquérir sa forteresse.

Le lieutenant Drogo au bout de trente ans dans ce fort a gravi un à un les échelons de la hiérarchie militaire sans jamais voir l’ennemi autrement qu’au bout d’une longue vue.

Drogo s’en est allé après une vie rythmée par la succession des saisons et l’incertitude du lendemain.

C’est un récit allégorique qui permet de s’interroger sur notre philosophie de la vie.

Sans trop se casser la tête.

 

Publicités

Une réponse sur « Drogo est mort »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s