Jour : 4 novembre 2020

Saint-Benoît des Ondes

Si vous me connaissez, vous savez que je bombarde à tout-va avec mon appareil photo sans descendre de mon vélo. Alors une fois rentré à la maison, je revisite mon parcours.

En Bretagne j’ai longé la côte, roulé le long de la plage à marée basse.

Les villages apparaissent sous un autre angle de vue que du coté rue. Et parfois je m’arrête, pour mieux cadrer.

Peindre, c’est essayer un second coup de cœur. Souvent maladroit, à la réussite incertaine.

Mais je passe le temps comme je peux, effrayé par les nouvelles peu rassurantes…et les rancœurs qui montent, de toutes parts.