Du noir et du blanc


Avant de franchir la dernière pente du col, je me suis arrêté pour regarder derrière moi et écouter la solitude des lieux. Puis j’ai grimpé.

S’oxygéner les poumons quand d’autres ont besoin d’air sur un lit d’hôpital, voila ce qui pourrait nous faire réfléchir.

On a tous envie de neige, mais les stations de montagne font grise mine avec l’interdiction d’ouvrir.

Lorsque je ne pourrais plus pédaler à cause de la neige, j’irai à pied.

Je prendrai un chemin de mon confrère LTD RANDO 68 qui les connait tous par cœur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s