Étiquette : accident vélo

Auto-vélo,une cohabitation difficile

Publicités

Vélo en ville, rétablir la vérité

P5310119

Le vélo en ville n’est pas dangereux si on se comporte bien.

C’est pourtant la thèse inverse que défend la doxa qui répand dans la presse des contre-vérités. Continue reading « Vélo en ville, rétablir la vérité »

La chute à vélo

La chute à vélo, c’est ce que redoutent le plus les cyclistes.

Même celui qui n’est pas forcément un coureur de compétition.

Certes elle sera plus ou moins grave selon les circonstances. Continue reading « La chute à vélo »

Mein Fahrrad

On ne va quand même pas exposer nos bobines sanguinolentes!

Résultat d’un accrochage impromptu entre cyclos.

Disons qu’aujourd’hui c’était pas le jour.

Casque et arcade sourcilière fendus, abrasion de la face,
vêtements déchirés, poignée de frein arrachée, le tout dans un
vacarme indescriptible.

On ira mieux demain.

Le serpent se mord la queue

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Le serpent se mord la queue

Koreus.com

Une queue de poisson en avril, quoi de plus naturel?

C’est ce que s’est permis cet automobiliste à Thanvillé (Alsace)
à l’égard d’un groupe de cyclistes (journal l’Alsace du 13 avril).

Pas de chance pour lui, il a percuté ensuite un véhicule qui le
précédait et fait un tête à queue.

Et son histoire s’est terminée…en queue de poisson à la
gendarmerie.

Une histoire sans queue ni tête qui illustre, une fois de plus,
combien les automobilistes français sont intolérants à l’égard des
cyclistes.

Derrière les vélos, on est donc priés de faire la queue…avant
de pouvoir dépasser. Même si ça dérange!

La route doit être partagée, pas sans partage. Autant pour les
cyclistes que pour les automobilistes.

Sécurité Routière: les piétons se tuent moins…

Cliché Vélomaxou

Les chiffres provisoires 2009 de la Sécurité Routière commencent
à être publiés.

Ils meublent les sujets de société de nos gazettes.

Vélomaxou n’est pas en reste.

Ainsi en Alsace, les accidents de la circulation ont occasionné
93 morts.

93 morts de trop!

Mais avec des chiffres, les commentateurs peuvent se permettre
d’habiles montages pour masquer la réalité des choses.

C’est le cas du journal « l’Alsace » qui dans son édition
du 12 janvier ne craint pas ce subtil amalgame:

« …les usagers de la route les plus vulnérables, (piétons,
cyclistes et motards) représentent avec 45 victimes désormais 48,5
% des tués (43,5 % en 2008). »

Avec une telle affirmation, on serait tentés de dire qu’il
suffit de supprimer piétons, cyclistes et motards pour diviser les
chiffres de la mortalité routière par deux.

Quelle est la réalité des chiffres des tués en Alsace?

année 2009 2008
VL 48 54
PIETONS 8 16
2 ROUES MOTO 34 23
CYCLES 3 3
  93 96

(journal l’Alsace 12 janvier
2010)

Vélomaxou en fait une toute autre lecture.

1/ les véhicules motorisés sont à l’origine de près de 90% des
tués sur nos routes d’Alsace et les deux roues motorisés comptent
pour beaucoup. A telle enseigne que les pouvoirs publics ne savent
comment endiguer l’hécatombe des motards qui se tuent chaque été
dans le massif vosgien.

Alors on camoufle ce triste constat en associant piétons et
cyclistes aux deux roues motorisés. C’est moins pire!

2/ les piétons ont fait beaucoup de progrès puisqu’ils sont
moitié moins à « s’être » tués en 2009. Non, en vérité, ces piétons
tués l’ont été tout simplement parce qu’ils ont été renversés par
des véhicules.

3/ les cyclistes sont les plus vertueux puisqu’ils ne sont « que »
trois à s’être tués au guidon de leur vélo. Et encore! on ne sait
pas s’ils se sont tués seuls en descendant le Grand-Ballon ou
accrochés par un automobiliste ou un camion…

Conclusion: faites du vélo! C’est le moyen de transport
individuel le moins dangereux. Et plus nous serons nombreux, moins
il y aura de morts sur nos routes.