Étiquette : cardio fréquencemètre

Êtes-vous en zone dangereuse?

La route dite des Américains

Les adeptes de compétition connaissent leurs zones par cœur. Normal puisqu’il est question de …zones cardiaques.

Les touristes à vélo s’en foutent un peu. Pourtant on aurait tort d’ignorer ce que l’on inflige à son système cardio-vasculaire, surtout en prenant de l’âge.

Une surveillance médicale est nécessaire avant d’entreprendre tout effort physique inhabituel.

Si je prends mon cas, l’ami Garmin m’alerte quand je fais mon jogging en zone 5 d’un bout à l’autre de la balade. La zone 5, c’est celle où le cœur est le plus sollicité, à plus de 90% de sa capacité max. Pour moi, c’est toute fréquence au-dessus de 141 puls/mn. A ce stade là, on voit qu’on est en zone rouge et qu’il ne faut pas trop exagérer.

Pour déterminer cette zone rouge maximum, il faut connaître son pouls maximum. A la louche, tout le monde sait qu’empiriquement, c’est 220 pulsations moins son âge et donc à 50 ans, 170 pulsations…et à 70 ans, 150 seulement. Il est donc illusoire de vouloir grimper un col aussi vite que vingt ans auparavant!

L’autre manière de connaître son pouls maximum, c’est lors du test d’épreuve sur un banc de pédalage avec un médecin. Pour moi c’est actuellement 157. C’est donc voisin de la méthode empirique, juste un peu au-dessus.

Et concrètement qu’est ce que ça donne?

Si je considère ma sortie VTT d’hier 17 février où nous avons grimpé jusqu’au Camp des Pyramides en-dessous du Molkenrain, voici comment Garmin reconstitue mon travail cardiaque…

Mon travail cardiaque par zones de la sortie VTT d’hier.40 minutes en zone 5, c’est déjà beaucoup. C’est pourquoi j’ai toujours mon affichage de cardiofréquencemètre devant moi au guidon afin de pouvoir mettre pied à terre…à temps.

A quoi correspondent ces zones?

Une activité en zone verte ou jaune est à privilégier dès lors que nous ne sommes pas compétiteur

Selon Garmin qui est une référence dans le monde en matière d’outils sportifs tels que GPS et montres connectées, ces cinq zones mesurent l’impact d’une activité physique sur votre capacité cardio-respiratoire.

correspondance en zones et effort cardiaque de la zone 1 à la zone 5 (en bas). Ainsi le seul fait de « travailler » en zone 2 est suffisant pour entretenir sa capacité respiratoire

Comment savoir comment sont calculées les zones?

elles dépendent de votre fréquence cardiaque maximale

exemple d’un enregistrement de fréquence cardiaque fourni par mon GPSMap 62S lors de ma sortie VTT du 17 février.

Difficile d’y voir clair dans ce mouvement de yoyo infligé à son cœur lors d’une sortie VTT.

Superposé au relief, on voit que le travail cardiaque est maximum en ascension…

Le travail cardiaque superposé au relief (en vert)

Mais le travail cardiaque remonte aussi sur le plat vers le km 18, pourquoi? tout simplement parce que sur la piste cyclable, on a mis les booster pour rouler plus vite (courbe bleue) derrière un type qui voulait en découdre. Je sais c’est typiquement macho.

Rodrigue, as-tu du cœur ?

Se souvient-on seulement de l’histoire?

Celle de l’honneur perdu de Don Diègue et des liens du sang que Corneille met en scène?

Agréable colère !
Digne ressentiment à ma douleur bien doux !
Je reconnais mon sang à ce noble courroux ;
Ma jeunesse revit en cette ardeur si prompte.
Viens, mon fils, viens, mon sang, viens réparer ma honte ;
Viens me venger.

(Le Cid acte 1 scène5)

L’autre douleur fatale, c’est celle que nous redoutons tous sur nos bécanes, celle de l’infarctus ou de l’accident vasculaire. Poursuivre la lecture de « Rodrigue, as-tu du cœur ? »