🏃‍♂️ 🏃‍♀️ 🏃

A défaut de vélo, je cours. 16 degrés ici. Short et tee-shirt suffisent.

J’ai mis mes boucles d’oreilles

Fangouse à Lattes

J’ai sorti mon chevalet tout neuf et j’ai cherché un endroit désert pour peindre en « direct » sur le motif. Mais un samedi, c’est un jour de loisirs. Alors j’ai vu des cyclistes, des runners, des promeneurs en nombre qui regardaient tous dans ma direction le bonhomme qui peignait dans une légère bruine. J’ai cadré à la hâte dans ce vignoble envahissant. Au fond des pins parasols et le domaine de Fangouse. Au bout de deux heures avec un peu de vert olive, d’ocre jaune et de terre d’ombre, j’ai estimé que je ne pourrais pas faire mieux. Il fallait remballer.


Raz de l’eau

Durant cent ans, jusqu’en 1968, le train de Palavas a transporté les Montpelliérains.
J’ai longtemps cherché comment traverser les rocades à Pérols
Finalement je suis passé sous la voie rapide pour rejoindre les Cabanes de Pérols
Longer l’étang de Maugio
Un avion de l’aéropostale en fâcheuse posture qui a raté son atterrissage lors de l’orage dernier. Relever un avion comme ça en limitant les dégâts va prendre du temps. Pour l’heure plus aucun mouvement aérien a l’aéroport

Littoral

Les flamands roses aux anciens salins

Temps lourd et nuageux. Mais un vent agréable vient compenser la chaleur. Je reste le long du littoral.

Le long du littoral et des étangs

Un site d’aéromodélisme. Les planeurs sont aspirés dans les thermiques et les pilotes mettent en piqué pour assurer la visibilité des aéronefs. Le site est historique, il permettait aux Nieuport de faire des escales.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une passerelle pour tenir les cyclistes a l’écart de la route
L’Hérault a fait d’énormes progrès en matière d’infrastructures cyclables. Beaucoup plus que le Haut-Rhin. Ce qui fait la différence c’est la continuité des axes et les tracés et les itinéraires « apaisés » dans cette zone à fort potentiel touristique.
Pour accéder au Collinet de la Tortue qui culmine à ….82 mètres il n’y a pas de piste cyclable mais je choisis une sentier caillouteux.
J’irai flâner au retour vers les étangs palavasiens et l’abbaye de Maguelonne

Autour du Méjean

Je commence par le Méjean. Très sympa et à l’ombre. Puis je monte sur Fangouse pour la vue sur mer. Les taureaux et les chevaux nombreux. Je traverse Palavas, les restaurants ont pris possession de la rue.

Le long de la rive droite les cyclistes sont désormais interdits sur la promenade. Trop d’incivilités, sans doute. Arnaché de pied en cape, je dénote parmi la gent sous la canicule.

Cette fois Palavas exclut les cyclistes et les trottinettes des promenades. Peut-être trop d’abus? (image rive droite coté Maguelone)

Montpellier, un désastre annoncé

Le Lez canalisé à Lattes en direction de la mer (vélomaxou)

Je ne voudrais pas mettre les pieds dans le marigot languedocien, mais force est de reconnaître que le bétonnage en règle de toute la ville de Montpellier et de son agglomération ont conduit aux débordements du Lez lors de l’orage du 29 septembre.

Il se trouve que je connais un peu l’histoire de cette ville depuis quarante ans. Continuer à lire … « Montpellier, un désastre annoncé »

Montpellier-Palavas-Maguelone

Palavas

J’ai pris mes quartiers d’hiver.
Il est vrai qu’avec dix degrés de plus qu’en Alsace, on ferait presque du vélo en maillot.
VTT aujourd’hui pour découvrir le Lez depuis Montpellier et ce que l’homme du sud n’a pas encore bétonné dans cet espace littoral languedocien. Continuer à lire … « Montpellier-Palavas-Maguelone »

%d blogueurs aiment cette page :