Étiquette : Tchernobyl

Allo Moscou?…

vent.jpg
Moscou a commencé à nous envoyer sa masse d’air froid

On l’attend de pied ferme la masse d’air sibérien que Moscou nous adresse par poste aérienne.

En 86, on a eu du bol, le nuage s’est arrêté pile sur le Rhin.

Poursuivre la lecture de « Allo Moscou?… »

Publicités

Le onze maléfique

Tous les journaux en parlent.

Il s’agit du 11 mars 2011 et de Fukushima.

Avant, il y avait eu un autre onze, celui du onze septembre 2001 avec l’attentat contre les tours du Trade World Center.

Centrale de Fessenheim (vélomaxou)

Y a t-il une gradation dans l’échelle des horreurs? Poursuivre la lecture de « Le onze maléfique »

Comptage macabre

Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Comptage macabre

vélomaxou

Demain, tous les ponts franco-allemands du Rhin vont donc être
le siège de manifestations anti-nucléaires où Français , Allemands
et Suisses vont se retrouver. A propos des Suisses, cet article
très intéressant du journal « le Soir » qui démontre que malgré
Fukushima, la consommation d’électricité croit allègrement à
Lausanne…

Pour la fermeture de Fessenheim.

Abattons les vieilles, d’abord!

En attendant mieux…

Cet argument de vétusté est on ne peut plus fragile puisqu’il
n’atteste en rien auprès de l’opinion de la plus grande
vulnérabilité de cette centrale par rapport à d’autres plus
jeunes.

Admettons!

Si le nucléaire civil (et aussi le nucléaire
militaire dont on parle peu)
est incontestablement
dangereux, il reste à se mettre d’accord au niveau de la planète
sur les critères de dangerosité.

Fukushima, la commémoration de la catastrophe de Tchernobyl, il
y a 25 ans, sont effectivement des périodes propices pour les anti
nucléaires.

Il reste une inconnue, une inconnue macabre: les morts
effectivement causés par le nucléaire, en général, et les morts
causés par tous les usages de nos énergies fossiles, pétrole,
charbon et gaz…

Si les experts peinent à chiffrer les morts de Tchernobyl,
certains parlent de 75 morts dont 9 enfants, alors que d’autres
parlent de milliers, on n’entend pas dresser la liste de tous ceux
qui meurent de nos pollutions urbaines et industrielles depuis plus
d’un siècle.

Finalement, le danger de mort du nucléaire civil reste
incertain…

En revanche, l’hypothèque des déchets sur les futures
générations est beaucoup plus patent.

On sait bien que derrière le discours écologiste français,
auquel se rallie le vidéaste-pilote d’ULM Hulot qui vient demain à
Strasbourg, il y a des arrière-pensées électoralistes et aussi, à
plus long terme, une nécessaire volonté de décroissance qui ne dit
pas son nom.

Alors, soit! décroissons!…Prenons nos vélos!

 

 

L’angoisse sourde de Tchernobyl

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, L'angoisse sourde de Tchernobyl

« Tu es un physicien compétent. Dis-nous dans
quel état est le réacteur. Dis-nous la vérité, s’il te plaît. Monte
sur le toit du bloc V et jette un coup d’oeil sur le hall
central….Et Sitnikov s’en va au-devant de la mort. Il entre dans
le hall central. Il comprend alors que le réacteur est
détruit… »
La vérité sur Tchernobyl-Grigori
Medvedev (Albin Michel) page 143

Je relis des passages de « la vérité sur Tchernobyl » et les
effroyables conséquences humaines de cette explosion nucléaire
russe de 1986.

Que peut-on faire d’autre face à cette nouvelle catastrophe
japonaise?

A part attendre les communiqués de Presse alarmants ?

« La mort des passagers de Challenger et
l’accident de Tchernobyl ont ravivé maintes angoisses, rappelant
cruellement à l’humanité qu’elle ne maîtrise pas encore les forces
fantastiques auxquelles elle a donné vie… » (Mikhaïl Gorbatchev 18
août 1986)

25 ans après Tchernobyl, qu’avons nous appris?

On se le demande…

Comment nos ingénieurs ont-il pu concevoir des machines
échappant à tous contrôles en refusant de prévoir le prévisible?
c’est à dire un temblement de terre et un raz de marée associé?

Un quart de siècle après Tchernobyl, le scénario de la fonte du
coeur des réacteurs nucléaires semble se redessiner au Japon.

Avec pour tout moyen de fortune, en ultime recours, des
hélicoptères et des canons à eau.

Et des hommes sacrifiés en grand nombre pour tenter de sauver ce
qui peut encore être sauvé.