Motobécane, la passion du beau vélo


Une telle randonneuse n’est plus aujourd’hui fabriquée que sur commande par des artisans amoureux de beaux vélos au look décalé.

Un look qui ne correspond plus à la manière de concevoir le vélo de loisir aujourd’hui.

Le marché est devenu si étroit qu’aucune marque ne produit plus ce genre de bicyclette grandement inspirée par la bicyclette fédérale de la FFCT.

Qui se souvient de nos vélos d’antan?

Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans….on connait la suite.

En ce temps là, la construction de cycles était encore hexagonale et seules quelques marques comme Motobécane, Peugeot, Bianchi, Mercier… se partageaient le marché.

Du coté des équipementiers, la production française se limite aujourd’hui à Mavic et à Zefal.

Dans les années 70 (1970!), on avait du choix avec les pneus Michelin Elan, les moyeux Maillard, les poignées CLB, les pédaliers Stronlight et TA et les dérailleurs Huret. Sans oublier le haut de gamme avec les moyeux Pelissier.

On mesure le chemin parcouru aujourd’hui. Les grands noms du vélo sont devenus le fait de groupes internationaux qui se partagent le marché mondial.

voir les cinq premiers fabricants mondiaux

Publicités

3 réflexions sur “Motobécane, la passion du beau vélo

  1. hélas, je ne peux que rajouter un +1.

    j’utilise actuellement ce genre de vélo (en plus moderne) acheté en 2007 et fort difficile à trouver, depuis le fabricant l’a éjecté de sa gamme.. il reste des vélos route, du VTT, et des VTCs lourdauds et pas réellement bien équipés (avec des horreurs genre fourche suspendue bas de gamme, pneus en merdium de 3kg chaque, …)

    du coup, grâce à mes accumulations d’économies sur la voiture (30 000 km « économisés » depuis 5 ans), je m’offre un très beau vélo sur mesure.. qui va beaucoup ressembler à ça : cadre course avec oeillets, porte-bagage de qualité, garde-boue itou, éclairage tip-top, freins disque, roues haut de gamme.. seul « hic », le prix en euros est 3 fois plus élevé que le prix en francs du vélo présenté ci-dessus…

    (bon, ça reste toujours moins cher qu’une voiture)

    on attend impatiemment que notre ministre du redressement productif se lance dans le chantier de réouverture d’une manufacture de cycles haut de gamme made in france.

  2. Ping : Tendance vélo | velomaxou

  3. « En ce temps là, la construction de cycles était encore hexagonale et seules quelques marques comme Motobécane, Peugeot, Bianchi, Mercier… se partageaient le marché »

    Si je puis me permettre, Bianchi n’est pas français. En revanche, il manque un constructeur français célébrissime à votre liste: Gitane ! Rien moins que la monture du Blaireau !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s