Ça va péter, je le sens!


Le pétard n’est pas réputé de droite.

Celui qu’on fume en tous cas.

Mais le pétard « feu d’artifice » est un bon moyen d’enterrer l’année depuis son jardin ou dans la rue que l’on soit à droite ou à gauche. Il y a dans ce nouveau rituel une espèce d’ambiance à la mode 14 juillet mais de façon individualiste puisque c’est le citoyen lui-même qui s’empare des feux de Bengale et non plus l’artificier patenté.

« Chandelle », « Soleil diamant », « fusée double, lanternes volantes »…le marché du feu d’artifice fait florès.

Chez « les Magiciens du feu », le feu d’artifice familial entre en concurrence directe avec les communes impécunieuses.

Pas moins de 20 coffrets de 6 bombes à un prix canon de 251 euros!

De quoi maintenir éveillé tout le landerneau  pendant au moins une heure.

Oui demain soir, ça va péter, je le sens!

Feu d’artifice « tempête tropicale »

C’est inéluctable, la nuit du Réveillon, ça va péter.

Les chats vont se réfugier dans leur bunker en attendant le lever du jour.

Les Alsaciens sont portés sur la chose, au point que les autorités interdisent qu’on rapporte des pétards achetés de l’autre coté du Rhin.

Là-bas les Allemands sont orfèvres en la matière.

Ça pète de partout…et le lendemain, il n’y a plus qu’a ramasser les lambeaux de la fête.

Normal, le premier de l’an on ne sait pas trop comment commencer l’année; alors on ramasse.

Je n’ai jamais compris qu’on puisse commencer l’année par un jour férié.

Cette année en Alsace, les gendarmes veillent au grain comme les années précédentes: ils surveillent les frontières.

Pas de pétards autre que K1, ceux dont la masse active ne dépasse pas trois grammes.

Mais avec trois grammes, c’est pas amusant. Faut plus!

Alors mieux vaut se procurer des pétards K2 ou encore mieux K3 avec une masse active de 45 grammes.

(Je ne parle même pas des K4, réservé en principe aux artificiers…)

Là au moins vous allez faire le plus bel effet dans le quartier et dans les poubelles.

Avec en prime quelques dégâts collatéraux.

Les bâtons des fusées atterrissent un peu partout, sur les toits, dans les piscines, sur les voitures et mieux vaut rester couvert si vous sortez.

Sans parler des inévitables blessés qui vont encombrer les urgences des hôpitaux.

Cette année, c’est devenu très compliqué pour les forces de l’ordre d’endiguer le phénomène car si l’importation des pétards K2 et K3 est interdite en Alsace, la vente ne l’est plus dans le Haut-Rhin mais seulement dans le Bas-Rhin.

Voila qui ne préfigure rien de bon pour le futur Conseil Unique d’Alsace puisque les Hauts-Rhinois ont tenu une fois encore à se distinguer.

Si vous êtes surpris par la maréchaussée à la frontière, vos pétards vont être trempés dans l’eau et vous risquez la garde à vue avec une amende salée.

N’en fait-on pas un peu trop devant la montée en puissance du phénomène?

Contrairement à l’Allemagne, ce qui semble le plus craint ici, c’est l’œuvre des voyous qui en profiteront pour décupler la force de leurs forfaits dans la nuit. Car on sait que l’autre sport du Nouvel An, c’est le brulage des voitures , celui dont on parle peu dans les gazettes pour ne pas inquiéter le bon peuple.

Une réponse sur « Ça va péter, je le sens! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s