Jour : 24 juin 2018

Un 80 km/h problématique

36045958_442831732850563_414504553547825152_n
A débile, débile et demi. Le cycliste l’est déjà totalement

Les cyclistes commencent à déchanter.

Eux qui croyaient être les seuls à pouvoir faire l’éloge de la lenteur se trouvent rattrapés par la voiture.

Conduire une voiture va devenir aussi agréable que piloter un vélo…le prix en plus.

Admirer le paysage, rouler glaces ouvertes, sentir la nature, anticiper les nids de poule de la France en péril, tout cela va être possible avec le prochain 80 km/h.

On imagine dès lors tous les bénéfices de cet abaissement de la vitesse:

  • encore moins d’entretien des asphaltes routiers
  • moins de blessés, donc moins de surcharge des hôpitaux
  • moins de grosses berlines turbo vendues donc moins de pollution
  • encouragement des ténors de la politique à emmerder la France de peu, celle qui ne sert à rien

Cette concurrence inattendue de la voiture avec le vélo ne risque t-elle pas de faire perdre la suprématie du deux roues à pédales non seulement en ville mais aussi sur les courtes distances inter-urbaines?

Déjà les commerces de cycles s’inquiètent; ne vont-ils pas se retrouver avec des stocks d’invendus sur les bras? Ceux qui applaudissent ce sont les fabricants de voitures sans permis. La marque leader Aixam voit son cours s’envoler.

A quoi bon passer le permis si on va aussi vite avec une voiturette!

xcsm_JS56_Blanc_32e37c9f0c.png.pagespeed.ic.6tWri_68-K.png
Avec le 80 km/h le boum des ventes de voiturettes va s’accélérer

Non, car il faudra encore compter sur les bouchons et la pollution.

Sans parler du coût de l’essence et de la chute de la cote du diesel qui va rendre ces véhicules neufs ou d’occasion invendables à moyenne échéance.

Ce qui va être symptomatique du désarroi du monde automobile, c’est la ruée pour la revente de son diesel qui va intervenir les mois prochains.

Finalement le diesel risque d’auto-disparaître de lui-même…et l’usager va s’occuper d’en accélérer l’obsolescence encore plus vite.

Bref, le cycliste a encore un bel avenir devant lui.

Je classe à humour noir.