Jour : 9 juin 2018

Singulier et pluriel

img_6814

Les arrosoirs (n.m.)

Bon sang, mais c’est bien sûr!…

C’est un arrosoir qu’il nous faut.

J’ai arpenté la campagne et je n’ai vu que des cours encombrées de tuyaux, de Kärcher et de tapis qui séchaient au soleil.

Les orages sont locaux, puissants et insidieux car ils font douter les bâtisseurs qu’ils ont fait le bon choix avec des sous-sols semi-enterrés, devenus réceptacles des fossés défaillants.

Le panneau (n.m.)

img_6816

Chemin vicinal ordinaire.

La panneau est d’origine sans aucun doute.

A cette époque là, on arrêtait le cheval pour lire les distances.

Qui saura nous dire où il se trouve?

Publicités

A couteaux tirés

img_6812

J’ai sorti les couteaux.

Je ne savais pas utiliser ces outils avec l’acrylique.

On en trouve pour une somme modique dans les Gifi et consorts.

A la faveur du temps pluvieux, j’essaie en m’aidant des tutos trouvés sur l’autre toile, celle du net.

Il faut un coup de patte pour se lancer.

C’est un réflexe: à l’aquarelle, on a peur de gâcher la feuille.

Mais sur une toile de coton, c’est moins grave, on pourra toujours la recycler par la suite avec de nouvelles couches.