Que fait la gendarmerie?


La police, la gendarmerie passeront à maintes reprises devant ce véhicule mal garé.

Sans songer même à le verbaliser.

Ils ont perdu leur réflexe élémentaire qui est de protéger le citoyen lambda en ville.

Ce n’est qu’un cas parmi d’autres.

Hier encore, tout près de chez moi, un véhicule stationné sur le passage piéton pendant des heures.

A deux pas de la gendarmerie.

Rien ne se passe.

Aucune verbalisation. Je peux donc me garer en toute impunité pensera le riverain.

J’essaie de comprendre…puisque se faire justice à soi-même est interdit par la loi.

Je ne sais pas moi…crever les pneus, rayer la carrosserie, casser le pare-brise, emporter les clés souvent laissées sur le contact, …tout acte de vandalisme puni et impossible à justifier autrement que par un acte de colère.

A mon humble avis, il s’agit avant tout d’une question de formation des policiers et des priorités fixées par la hiérarchie.

Toutes tournées vers les délits, les crimes, les enquêtes, nos forces de l’ordre abandonnent les contraventions et délaissent le piéton, le cycliste, la mère et son landau.

police à vélo encore trop rare dans les bourgs faute de moyens suffisants

Se garer, sortir de son véhicule, rédiger un PV, non c’est trop!

Dans sa bulle automobile, le policier, le gendarme, a perdu de vue le B.A BA de son rôle civique et citoyen: protéger les plus faibles, ceux qui marchent sur des trottoirs étroits parfois réduits de moitié par les plantations riveraines et les cyclistes obligés de raser les murs des cités faute de mieux.

 

Publicités

8 réponses sur « Que fait la gendarmerie? »

  1. La « sécurité publique » est la mission la moins prestigieuse chez les forces de l’ordre. Et puis comme tout agent social, le policier/gendarme va chercher à minimiser les actions jugées déplaisantes et/ou susceptibles de déboucher sur des conflits. En général les agents de surveillance de la voie publique s’excusent presque de mettre une prune à un automobiliste revenu à grandes enjambées vers son véhicule après avoir aperçu les uniformes. Ou renoncent carrément à verbaliser.

    1. Les policiers aiment les voitures tout simplement et très peu ont la culture du vélo. Ils sont à l’image de la société et la hiérarchie aussi. Il suffit pour s’en convaincre de considérer l’arsenal répressif (moyens techniques et humains) mis en œuvre entièrement tournés vers la voiture et le camion. Mais cela n’améliore pas pour autant notre statut. La marginalité du piéton et du cycliste ne plaide pas en notre faveur, hélas.

  2. On a pas le droit de rayer les carrosseries, mais on peut prendre le gauche.
    Le tout est de le faire sans être vu et de ne surtout pas laisser sa carte de visite.

      1. Même s’il ne me viendrait pas à l’idée de garer mon auto sur un trottoir, on peut néanmoins se demander si en tout bonne foi certains n’ignorent tout simplement pas la signification de ces bandes vertes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s