Jour : 18 août 2018

Non à la ComCom!

img_7368
Guevenatten dit non à la ComCom. Pourquoi?

Je pars à 8h30 ce samedi.

Une façon pour moi de libérer mon après-midi en m’accordant par exemple une sieste.

C’est toujours mes premiers kilomètres qui sont problématiques; c’est parait-il là qu’on nous compare au diesel ou à la locomotive à vapeur qui prennent du temps à chauffer.

img_7366
Quand l’auberge apparaît

Pour forcer le mouvement, je m’offre le petit raidart de Roderen à Rammersmatt.

C’est une façon de resquiller la grimpée de Rammersmatt par Leimbach.

A Lauw, je prends la Seigneurie, puis Petitefontaine et Lachapelle.

Bellemagny, Saint-Cosmes, Bréchaumont, Traubach-le-Haut, demi-tour.

La flemme d’aller jusqu’à Dannemarie.

img_7367
En haut de Traubach, Guevenatten; l’image me plait sur fond vosgien

A Guevenatten, je veux savoir.

img_7369
ici on vend des belles mirabelles

Je veux savoir pourquoi cette chouannerie s’empare des habitants.

Le monsieur qui vend ses mirabelles me dit tout.

Intégrés à la communauté de communes de Dannemarie, la taxe d’assainissement devrait bondir de 300%.

Pourquoi?

Parce qu’il faut construire des stations d’épuration partout où il n’y en a pas…alors que Guevenatten a financé elle-même sa station roselière. Elle ne veut pas payer pour les autres.

img_7371
les mécaniciens poussent les feux de la locomotive à Aspach
Publicités