Enfin!


img_7393
Et Dieu fit qu’il plût sur les Vosges

C’est plus fort que moi, dès qu’il pleut je suis content.

C’est comme une vengeance méritée sur le beau temps.

Sans aucun doute, je suis du nord et même du nord-est.

Cette saloperie de canicule va enfin nous quitter pour de bon, je l’espère.

Bon, ce matin j’ai pris la route avec 14°C.

14°C, c’est le nom de code de mon copain, celui avec qui je m’entends bien.

Dès le Soultzbach franchi, la flotte.

Excellent occasion de ressortir l’imper.

Il était tout fripé l’imper dans sa boite à outils et content de revoir le jour.

Quand les godasses ont commencé à faire glou-glou, j’ai pris la direction du retour, la goutte au nez.

Publicités

Une réponse sur « Enfin! »

  1. Vive la pluie qui nous rafraîchit et nous lave.
    Hier matin, les 15 derniers kilomètres sous une petite pluie fine même pas froide.
    Envolées les douleurs aux genoux, finie la sueur dégoulinante de Stosswihr à la forêt de la route du col.
    Seul détail gênant : il faut mettre les housses aux sacoches pour ne pas mouiller tout le bataclan.
    Quand au glou-glou des godasses, vive les sandales (Klick-Sandal) dans lesquelles la pluie ne fait que passer pour rafraîchir les pieds.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s