Jour : 5 octobre 2018

Uber Eats à Thann

uber eats.jpg

C’est la première fois que j’en voyais un à Thann hier soir.

Il se dépêchait de traverser au feu d’Intermarché pour ne pas manquer le feu vert.

J’ai vérifié, il y a un site à Mulhouse.

Les types sont arnachés avec une grosse boite sur le dos marquée Uber Eats.

Les conditions sont drastiques pour accéder au statut.

Tout à fait dans le style « esclave » voulu par El Khomry sous Hollande et la loi travail de Macron.

D’abord, il faut être auto-entrepreneur, avoir son matériel, un vélo et un smartphone, faire réviser son vélo chez Cyclofix (?), ensuite attendre les commandes.

Avec tout le pognon que nous pique Macron, il ne me reste plus qu’à essayer.

3,50 €/course + 1,3 €/km

Exemple à Thann:

Prise en charge de repas à Thann centre-ville, livraison au Centre d’Activités de Vieux-Thann 6.4km AR:

  • 8.32€ pour les km
  • 3.50€ pour la course
  • total 11.82€

Attention pour être micro-entreprise, il faut payer …

À partir de 2011, les taux ont été augmentés et le principe de cotisation unique a été abandonné pour assujettir les auto-entrepreneurs à la cotisation foncière des entreprises (CFE) (très variable d’une commune à l’autre, entre 20  et 2 000 ), à la contribution à la formation professionnelle (CFP), et, en 2015 à la taxe pour les frais de Chambre de commerce et d’industrie (CCI) ou de Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA)

Plafond pour les services: 70 000  de chiffre d’affaires annuel maximum en 2018

TVA à payer à partir de 35.000 euros de CA.

Cotisations sociales: 23,1 % pour les activités de prestation de services commerciales ou artisanales, plus 0,2% de contribution à la formation professionnelle

https://devenir-coursier-velo.com/uber-eats/

Publicités

Pin-pon-pin ou pin-pon?

Il y a quelques jours (le 25 septembre) à Mulhouse, une ambulance est entrée en collision à un carrefour à feux avec un autre véhicule.

Sous l’effet du choc, l’ambulance s’est renversée.

Elle ne contenait pas de malade et les deux ambulanciers en ont été pour une belle frayeur.

Vient la suite…c’est à dire l’enquête.

L’ambulance utilisait son « deux tons » alors qu’elle n’en avait pas le droit.

ambulance
Ambulances, attention à l’abus de sirène!

Il faut savoir que les ambulances privées disposent de deux types de sirènes et que la plupart des usagers ignorent cette subtilité qui fait pourtant toute la différence entre un véhicule prioritaire et un véhicule qui ne l’est pas. La vidéo ci-dessus en témoigne.

  • la sirène trois-tons (do-mi-do) qui signifie aux usagers de la route une facilité de passage mais en aucun cas une quelconque priorité.
  • la sirène deux-tons. L’ambulance ne peut actionner son deux-tons que lorsqu’elle est en mission Samu, donc dûment mandaté par ce dernier.(art R311.1 du code de la route)

Avec le deux-tons, on l’a compris, la voie est libre…et il est plus facile pour l’ambulancier de transporter le patient au rendez-vous fixé parmi les encombrements sans prendre du retard…et de rentrer à sa base lorsque le véhicule est vide.

Ces professionnels de la route travaillent en tension toute la journée. Je n’en dis pas plus…car l’ambulancier me rétorquera que si on me conduit à un scanner, il faut être à l’heure.

Cet abus de sirènes deux-tons par les ambulanciers méritent qu’on y mette fin puisqu’il contrevient à la loi.

A Mulhouse, une procédure a été rédigée pour usage abusif du deux-tons.