Jour : 8 octobre 2018

Comment avoir une chaîne propre?

img_8165

Un cadre sale, ce n’est pas grave.

Mais une chaîne propre est indispensable.

Vous pouvez « la prolonger » de 25 à 30% en l’entretenant.

J’ai tout essayé.

Rien à faire, je n’ai jamais eu une chaîne propre sur mes vélos.

Mais j’ai enfin trouvé la solution.

Je vais vous la décrire.

Notez qu’une chaîne propre signifie moins d’usure (en plus de faire beau).

Vous le savez tous, une chaîne accumule toutes sortes de scories microscopiques qui viennent se loger sous les rouleaux des maillons et l’usent prématurément.

Parmi les différentes méthodes, il y a les plus simples….

  •  le pinceau et le dégraissant type essence ou white-spirit. Sacrilège! ces produits sont à proscrire: ils attaquent le pneu et la peinture du cadre.

 

…et les plus élaborées

img_81691
le nettoyeur de chaîne, un bon outil, mais les bombes ne sont pas données
  • comme le nettoyeur de chaine auquel il faut adjoindre une recharge de dégraissant.

ça ne fait pas tout et la recharge est vide épuisée.

Finalement j’ai opté pour une solution mixte…

  • le dégraisseur + le pétrole
img_8166
pétrole désaromatisé. A 4 euros le litre, une chaîne nickel pendant des mois!

Le pétrole a un double avantage: il est gras et peu cher.

Je remplis donc le dégraisseur de pétrole et je mouline la chaîne dans les deux sens pour bien dissoudre le cambouis…je vide le jus sur un essuie-tout…et je recommence.

et après?….

Après, je passe un coup de jet d’eau sur la chaine en la faisant tourner pour bien évacuer tous les résidus…et ensuite je sèche au compresseur pour évacuer l’humidité.

A la place du compresseur, on peut prendre un sèche-cheveux.

img_8167
un coup de jet d’eau sur la chaîne pour évacuer le reste des impuretés
img_8168
sécher la chaîne au compresseur pour évacuer les gouttelettes d’eau entre les maillons, puis achever d’essuyer au Sopalin

Je sais, ça parait artisanal, mais c’est efficace.

Avec un pinceau, on peut aussi badigeonner la cassette de pétrole, puis le jet d’eau, puis le séchage.

Et enfin…huilez votre chaîne avec de l’huile fine.

Il faut que l’huile pénètre dans les axes de maillons et dans les rouleaux…sans en mettre trop!

Faire tourner la chaîne en même temps que vous huilez

Évacuez le surplus éventuel avec un chiffon ou un essuie-tout.

img_8163
Une chaîne de VTT propre et huilée durera plus longtemps

autres articles sur les chaînes…

https://velomaxou.com/2016/02/28/la-ou-il-y-a-de-la-chaine-2/

https://velomaxou.com/2013/08/21/la-chaine-du-bonheur/https://velomaxou.com/2013/08/21/la-chaine-du-bonheur/

https://velomaxou.com/2011/02/20/une-chaine-nickel/

https://velomaxou.com/2016/03/01/monter-une-chaine-shimano/

 

 

Publicités

Pascal Bride au VC Soultzia

43407033_777784889234714_4547218052508286976_o.jpg
Pascal Bride en compagnie de deux coureurs du VC Soultzia. Le jaune lui ira très bien, on le verra mieux sur la route. (image FB)

Pascal Bride, dit Bridou, le célèbre amateur de défis à vélo va rejoindre le Vélo Club de Soultz.

Sur sa page Facebook, Pascal Bride annonce qu’il reste cependant membre du Cyclo Club Kingersheim (CCK) je le quitte pas totalement en effet .. j’ y reste mais disons que sur le plan vélo, j’ ai besoin de  » motivations  » ,de renouveau, de jeunesse …de soutiens compétitions aussi.. enfin un tas de petites choses qui font que je suis venu aussi dans un autre club

Il est vrai que ces derniers temps le club de Kingersheim a perdu une part de sa pratique sportive…et la vocation sportive du club de Kingersheim n’est plus aussi affichée que par le passé.

Les potins du lundi

img_8123
Regarder dans le rétroviseur

Soyons lucide, Vélomaxou est sur le déclin.

Je ne sais pas si ce désamour frappe tous les blogueurs, mais force est de constater que les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Depuis 2014, Vélomaxou perd chaque année de l’audience.

188000 pages vues en 2014, puis une lente érosion.

Elle semble stabilisée aujourd’hui. Je pense arriver à 140.000 pages en cette fin d’année.

Mais il est vrai que je produits moins d’articles: près de 800 en 2014 et moitié moins aujourd’hui.

En revanche, et c’est réconfortant, mes visiteurs sont toujours fidèles.

65000 en 2014 et 57500 à l’heure actuelle (8 octobre)

audience
Une lente érosion des pages vues mais un lectorat qui se maintient

Le parti pris de ce blog est d’embrasser tout le spectre du monde cycliste à l’exception de la compétition.

Je garde cette ligne même si mon regard citadin est moins aiguisé depuis que j’ai quitté l’agglomération mulhousienne.

Mais je continue d’aimer tous les vélos, je devrais dire tout le vélo pour être encore plus universaliste.

Le soir à la veillée, j’ai pris l’habitude de parcourir ma ville quand le tohu-bohu de la circulation s’est calmé. Un exercice qui pourra surprendre.

Je rejoins le centre-ville et souvent je longe la Thur au pied du Rangen pour le retour.

Il faut un phare puissant car c’est le noir total en cette période de l’année et je ne suis pas nyctalope sur ce chemin où je rencontre parfois un monde interlope.

Une sombre silhouette à l’approche, on se frôle, et le reste d’une effluve ensuite…

Les coureurs à pied se projettent avec leur frontale sur la tête, je les vois de loin arriver comme des feux follets.

En haut des vignes, derrière les lambeaux de brumes, les feux des vététistes ondulent à l’orée du bois.

On allait voir ce qu’on allait voir

Effectivement on a vu.

Depuis le défilé de cette jeune caste diplômée des hautes études autour du président Macron, les choses ont bien changé.

Notre roi semble nu.

Il semble à présent se raccrocher aux branches du torrent médiatique qui déferle autour de lui.

Trempé jusqu’à l’os dans sa chemise blanche, il n’a trouvé en face de lui qu’une petite frappe pour lui tenir la main et nous adresser un doigt d’honneur.

Comme beaucoup, j’ai mal à la France.