Chavannes-sur-l’Etang


Le traceur de route est épatant. Une fois rentré à la maison, on découvre son parcours.

A Chavannes, j’ai pris Valdieu et l’échelle des écluses.

Détention provisoire aux écluses

Puis à Eglingen, j’ai quitté la piste du canal. J’ai remonté au nord jusqu’à Staffelfelden et quand j’ai estimé que c’était assez, je suis rentré.

L’ombre de moi-même

En avoir assez, c’est quand on sent que les ressources s’épuisent.

https://www.openrunner.com/r/9721883

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s