Jour : 14 mars 2019

L’électrique selon Annad France

C’est Bernard R. qui me l’a soufflé sur Facebook, il a choisi la solution Annad pour électrifier son vélo.

Cette vidéo est un peu rébarbative, mais elle met en confiance celui qui veut monter son assistance tout seul.

Il faut quand même acheter le kit de base pour 1260 euros.

Aller sur le site Annad France

Voir aussi l’électrique selon Mannheim, un dispositif analogue

Coureur électrique

Cycle Mannheim AE, peu de signes qu’on a affaire à un vélo à assistance, sauf à y regarder de près

Il a tout d’un vélo de course. Et pourtant il est électrique ou électrifié, si vous préférez.

Mannheim a déjà expérimenté cette formule de nature à satisfaire ceux qui ne peuvent plus. Qui ne peuvent plus faire comme avant tout en souhaitant s’adonner à ce sport exigeant qu’est le vélo. Le constructeur Mannheim propose donc une formule qui a tout pour plaire, un vélo de course normal avec une assistance électrique, moteur dans le moyeu et batterie dans le tube de selle.

De beaux vélos sont souvent abandonnés par leurs acquéreurs peu après l’achat. Faute d’entraînement, ils se rendent compte que le vélo est un sport difficile dès lors qu’il faut gravir une pente ou affronter un vent défavorable. Alors pourquoi pas l’électrique? se disent-ils.

Cycle Lapierre AE

De son coté Lapierre commercialise un cycle à assistance au cadre plus racé dont les batteries sont dissimulées dans le tube oblique très protubérant et pas très élégant.

Pour mémoire en mars 2018 Mannheim commercialisait un cycle à assistance dont le moteur était logé dans la boite de pédalier, une façon encore plus discrète de rendre l’électrique indétectable.