Jour : 18 juillet 2019

Vienne-Barcelone en 10 jours

2000 km et 24000 m de dénivelé

C’est une course en solitaire à laquelle s’attaque Pascal Bride, notre champion mulhousien.

Vienne-Barcelone sans ravitaillement ni voiture suiveuse. Un exploit qui n’est pas à la portée du premier venu.

Pascal Bride n’a pas encore l’expérience de ce genre de défi. Son vélo tout équipé pèsera 13,500 kg avec les sacoches et il a prévu d’acheter son ravito au fur et à mesure de son périple.

Chacun de nous a bosser et travailler son parcours à son choix entre chaque point CP Obligatoire, et j’ ai choisi l’ aventure MAX au plus fort du parcours … dit-il sur sa page Facebook

Un vélo qui tout équipé ne dépassera pas 13.5kg

On le sait, Pascal Bride dit Bridou est un battant. Affecté par son dernier raid BTR 2019 qu’il a du écourter sur blessure, il va cette fois pouvoir démontrer tout son savoir-faire.

Je vais essayer cette fois de ne pas me blesser après seulement 300 km cette fois ..🤪🤪 comme à la BTE…!! C est sur que c est la première fois que j ai une prépa si faible et incertaine mais promis,je vais essayer de vois ramener quelques belles images…

Son aventure s’annonce passionnante.

C’est pas juste

La paille

La matinée en juillet est prioritaire pour le vélo.

Je croise de nombreux cyclistes. La norme passe doucement à l’électrique. J’entends un sifflement derrière moi en montant le Bannstein.

La dame me dépasse avec son panier d’osier sur le porte-bagage sans omettre de me saluer. Quand j’arrive au sommet, elle est déjà loin. C’est pas juste, je vais me plaindre au syndicat des vélos. Qu’on ait du mal à grimper les côtes sans l’assistance, admettons! mais qu’en plus on double les augustes gugusses à guibolles flageolantes sans indemnité, y’a d’l’abus!

On les repère les pépères qui partent à la fraîche décontractés sur leur VTT à électrons. Pour eux le challenge est terminé dès le départ. Ils font confiance au canasson. Les touristes viticoles arpentent le vignoble à l’électrique. Les pentes? quelles pentes?

Le couple de cyclo-campeurs arrivent face à moi, arnachés, sacoches et remorques, chien et marmot. Ça pédale avec allégresse, sans déhanchements…l’exercice est devenu une formalité très éloignée de l’effort musculaire à produire.

Tant mieux pour eux!

https://www.openrunner.com/r/10246345