Étiquette : orschwihr

Par la route

Les hauts d’Orschwihr par la route viticole

La route est sèche. Le temps n’est pas à la pluie, mais il fait frais 10° et 8° seulement au retour.

Je longe les collines jusqu’à Guebwiller. (Wattwiller)

Le parcours du jour fait 66km et 500m. C’est un classique du genre pour retraité entraîné. Les coursiers se marreront.

La Voie Verte qu’on prend face à l’hôpital est à peu prêt réussie et elle nous conduit jusqu’à Buhl. Elle permet d’éviter cette affreuse rue Théodore Deck.

A Buhl, je prends la rue de la Liberté, ce n’est pas le meilleur plan car il y a un raidart en plus pour atteindre la route de Soultzmatt.

La descente sur Soultzmatt est glaciale. Je ne m’attarde pas au col

A Bollwiller, je prends Staff. La traversée de la Voie Verte à Cernay est infernale avec les familles qui ne contrôlent ni les chiens ni les enfants. La crainte est de renverser quelqu’un. Je sonne plusieurs fois et très peu de résultat, jusqu’à m’arrêter. On est samedi, c’est donc normal.

Je m’arrête.

La vieille dame semble ne plus pouvoir marcher avec son déambulateur…Elle me montre du doigt son immeuble de l’autre coté de la passerelle derrière l’Espace Grün.

Vous y arriverez?…

Oui, en allant lentement.

https://www.openrunner.com/r/10696161

C’est pas juste

La paille

La matinée en juillet est prioritaire pour le vélo.

Je croise de nombreux cyclistes. La norme passe doucement à l’électrique. J’entends un sifflement derrière moi en montant le Bannstein.

La dame me dépasse avec son panier d’osier sur le porte-bagage sans omettre de me saluer. Quand j’arrive au sommet, elle est déjà loin. C’est pas juste, je vais me plaindre au syndicat des vélos. Qu’on ait du mal à grimper les côtes sans l’assistance, admettons! mais qu’en plus on double les augustes gugusses à guibolles flageolantes sans indemnité, y’a d’l’abus!

On les repère les pépères qui partent à la fraîche décontractés sur leur VTT à électrons. Pour eux le challenge est terminé dès le départ. Ils font confiance au canasson. Les touristes viticoles arpentent le vignoble à l’électrique. Les pentes? quelles pentes?

Le couple de cyclo-campeurs arrivent face à moi, arnachés, sacoches et remorques, chien et marmot. Ça pédale avec allégresse, sans déhanchements…l’exercice est devenu une formalité très éloignée de l’effort musculaire à produire.

Tant mieux pour eux!

https://www.openrunner.com/r/10246345

Orschwihr, le vignoble à pied

Le Bollenberg

A pied entre deux averses de grêle, la fenêtre de tir est étroite.

Départ au parking devant les caves Schmitt. Puis on part vers Soultzmatt par la petite route viticole qui traverse le vignoble du Pfingstberg. On chemine sur les hauteurs jusqu’à découvrir devant nous la vallée noble et Soultzmatt. Puis à la cote 306 on descend le Stumpf et on traverse la route des vins.

Un parcours de 6 km à travers le vignoble d’Alsace

Changement de colline pour le retour, le Bollenberg. Le Bollenberg et son cru célèbre et aussi son sommet classé Natura 2000 pour ses espèces végétales méditerranéennes. Au bout la chapelle et ses sorcières.

Sous la vigne, le vigneron s’est enfermé dans sa cave
Une fois la vallée noble et Soultzmatt en vue, demi-tour
Le parcours est aussi fléché VTT
Westhalten dans ses vignes
La chapelle du Bollenberg, on descendra par le sentier

Puis on descend à Orschwihr. Ne pas rater l’église avec ses Sophors du Japon, le presbytère Art Nouveau et en face le château qui remonte au XIIIeme siècle avec sa douve et sa tour.

Les sophoras de l’église manquent de lumière
le château et ses douves
le parvis de l’église a été rénové
une porte de maison vigneronne
les caves Schmitt

Au parking, la balade est terminée. S’arrêter devant l’immense pressoir à arbre exposé à coté du parking. Une dégustation aux caves Schmitt n’est pas interdite.

https://www.openrunner.com/r/9674088

Tous les autres billets sur Orchwihr et le Bollenberg

Eiffel d’optique

img_7445

C’est pas Eiffel, c’est Maurice Koechlin qui a conçu la Tour Eiffel.

Un scoop?

Non, pas vraiment.

C’est dans la commune de Buhl qu’on apprend que Maurice qui travaillait au bureau d’études de la société Eiffel a dessiné la tour.

Pas celle sur la photo située au giratoire de Buhl, celle de Paris.

Celle de Buhl est une pâle réduction en fer à béton.

Défense de grimper sur la tour dit le panneau communal.

Comment faire autrement, vu qu’il n’y a pas d’ascenseur?

img_7431

L’éclairage public sur piste cyclable, un must.

C’est à Cernay que la piste du canal va devenir une féérie nocturne.

Cette zone boisée serait-elle devenue anxiogène pour les promeneurs?

img_7435

Camping sauvage le long de la Thur.

Belle voiture mais tente un peu artisanale.

img_7440

Orschwihr entretient ses abords viticoles mieux qu’en ville.

img_7441
Ouvrez les grilles pour trinquer ensemble!

img_7452
Une devinette pour  la fin: où se trouve cette jolie demeure? admirez la tour vitrée dans la toiture.

Carrière de Bergholtz à VTT

Bergholtz Zell et Orschwihr
Bergholtz Zell et Orschwihr depuis le vignoble

Je suis parti à 12h30 pour profiter du soleil.

En arrivant à Bergholtz, je ne sais pas trop vers où me diriger.

Je commence à grimper le vignoble. Poursuivre la lecture de « Carrière de Bergholtz à VTT »

Le vignoble du coté de Bergholtz à VTT

Sur les hauteurs de Bergholtz, les jours de boue, les chemins du vignoble sont plus praticables qu’en plaine car entretenus et parfois bétonnés

La randonnée de printemps de la Concorde ayant été annulée, j’ai pris mon VTT et je suis parti vers le vignoble.

En fait de mauvais temps, il a fait beau et on a eu droit à du soleil avec 10°C, une température agréable pour faire du vélo en ce mois de mars.

Direction Ungersheim. Poursuivre la lecture de « Le vignoble du coté de Bergholtz à VTT »

Ensisheim-Bollenberg à VTT

Aujourd’hui je monte à la petite chapelle du Bollenberg

Le temps est médiocre mais doux.

Après l’épisode pluvieux de la veille, les nuages semblent se montrer plus cléments. Poursuivre la lecture de « Ensisheim-Bollenberg à VTT »