Étiquette : col

Ce sera un jeu

Comme en mai 2020, n’allons-nous pas être confinés dans un rond de 100km?

J’ai compté 103 cols.

Ma prochaine zone de grimpées

Il me reste encore 103 cols à gravir dans le nord vosgien. Un terrain de jeu à portée de main si par mésaventure nous devons encore être confinés territorialement ces prochaines semaines.

103 cols, ce n’est pas rien. Avec leur éparpillement, il n’est pas facile de les cueillir tous à la fois.

Les Vosges sont un fabuleux terrain pour qui aime grimper des cols à vélo

Souvenons-nous, l’année passée en mai, nous étions limités à 100km.

J’avais organisé un périple à VTT autour du Donon

et là aussi

et encore là

Avant de partir en voyage, il est utile de bien organiser ses parcours afin qu’ils soient les plus productifs possibles tout en restant dans les limites de ses capacités sportives.

Grimper

img_3434
La montagne à vélo est un insatiable besoin pour qui aime pédaler et rencontrer son terroir (col de Croix de Fresse) Je vous recommande la Bonnette, mais pas le maillot. Cousu de fil nylon, il me gratte la peau. C’est un supplice.

T’en fais trop m’a dit Alain rencontré hier au Grand Ballon.

Vélomaxou en ferait trop?

Ni plus ni plus moins que l’année précédente, pensais-je, en redescendant du col Amic.

Je lui ai fait part de mes doutes d’atteindre 70 ans en toute plénitude comme pour excuser ma soif de montagne et tenter de justifier une fuite en avant involontaire.

Lui qui est un exemple pour nous tous a ressenti un coup de moins bien autour de…72ans, puis il est reparti de plus belle sur nos routes de montagne vosgienne.

J’ai donc encore un sursis!

Cependant, ce matin, j’ai eu un doute.

Les stakhanovistes de la moulinette en savent quelque chose, ils veulent ne rien oublier de leur palmarès.

Conteur public, compteur privé, tout est consigné dans un coin.

Je ne déroge pas à la tradition.

Kilomètres à plat, kilomètres en montée, oui j’ai tout cela aussi.

Sous le manteau.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La route des Américains, un casse-patte souvent inattendu

Pour ne pas rougir devant les professionnels du voyage à vélo, ceux qui peinent à s’arrêter, ceux qui trouent les cuissards et rapiècent les boyaux, je compte en douce.

Bon, nous ne saurons rien, rien qui puisse mettre en cause cette qualité de cycliste authentique que nous revendiquons tous.

Il n’y aura pas de tromperie sur la marchandise, chacun va  « à sa main » là où il veut, quand il veut, à la vitesse qu’il souhaite.

Sauf qu’à fin juin, j’ai déjà dépassé mon score de grimpée de 2017.

Fastoche: avec 9000 mètres de VTT à Argelès en avril et 10.000 mètres de vélo à sacoche en mai pour aller à Valjoly, j’avais pris deux longueurs hauteurs d’avance sur l’année en cours. (Pour un néophyte du voyage à sacoche, boucler 1000 mètres de dénivelée chaque jour est une épreuve en soi)

Mon insatisfaction lors des grimpées s’expliqueraient donc par un excès, un surplus de montées à mon corps défendant et que je n’aurais pas voulu?

La dérobade est facile.

Il va falloir songer à se calmer, Vélomaxou.

Je me parle à moi-même, cela va de soi.

Bussang 1908

IMG_4030.jpgBon sang, grimper à vélo au col de Bussang en 1908 devait être sacrément difficile.

Pas de dérailleur et pas de route goudronnée.

Au besoin, on pouvait monter à pied.

article connexe sur les tunnels de Bussang

Des cols perdus

Le col du Kalblin, un col dont l’emplacement est discutable

Les cols muletiers, c’est mon dada.

Elle est pas mal celle-là!

Oui, mais vous n’imaginez pas combien les centcolistes sont des pinailleurs… Poursuivre la lecture de « Des cols perdus »

Faisons de l’air…

A la frontière franco-espagnole

Ouf!

L’heure du farniente.

On trie, on recalcule, on lave son linge sale…

On constate que la canicule est là.

Partout sauf en Cerdagne.

Demain, alerte ozone en Alsace. Poursuivre la lecture de « Faisons de l’air… »

Univers dépressionnaire

11h50.

Je pianote sur Basecamp à toute vitesse.

Le post-it est là, planté en dessous de l’écran depuis des semaines.

Niedereck, Obere Sattel, Holzwasen. Pour ne pas oublier de les faire.

Faire la peau aux cols, quel pied! Poursuivre la lecture de « Univers dépressionnaire »

Collons-nous aux cols!

cliché vélomaxou

Parmi les activités sûres, la chasse aux cols.

Si je dis sûr, c’est parce qu’on a au moins une satisfaction à mi-parcours quand on franchit le col. Poursuivre la lecture de « Collons-nous aux cols! »

Col de Wolfsgrube, un projet de balade

Le col de Wolfsgrube est situé à 748m au dessous de Steinlebach dans la vallée de Munster.(Massif Vosgien) carte TOP25 IGN N°3719OT

En partant depuis le col du Firstplan (3km) en passant par la borne jaune. Ce chemin est intéressant car il permet de passer par les ruines du Laubeck, de rejoindre aussi celles du château du Schrankenfels et du Haneck.

Pour en savoir davantage sur les ruines de ces châteaux, voici des commentaires avisés sur le site Châteaux inconnus d’Alsace.

Plan