Étiquette : Mannheim

La FFCT se met au courant

Dans son numéro 692 de juillet-août 2019, la FFCT se lance dans le vélo électrique. C’est une révolution, plus qu’une évolution.

Cela faisait déjà plusieurs années que ce thème du vélo électrique, plus exactement vélo à assistance électrique (VAE), était abordé du bout des lèvres par la fédération de cyclotourisme. Dans les clubs, on freinait sec des quatre fers. Pas question de vélo électrique dans les pelotons du dimanche matin!

Puis l’assouplissement est venu d’en haut: on vous accepte, oui! mais à deux conditions…

  • justifier d’une restriction médicale
  • rester derrière pour ne pas semer la zizanie devant.

Tout cela vient de voler en éclat dans ce numéro de Cyclotourisme. « Cyclotouristes, mes frères, ne rigolons pas, nous sommes également contaminés » écrit notamment Bernard Lescudé dans son Edito.

Une contamination? C’est bien ce à quoi on assiste dans les rangs des clubs avec des acteurs vieillissants pour qui quelques watts en plus sont les bienvenus pour durer.

Durer. C’est le nouveau challenge de la fédé avec des troupes qui peinent à se renouveler. Dans le dossier intitulé « Quelques watts de plus », on vous dit tout.

  • qu’est-ce qu’un VAE?
  • les principaux composants
  • l’assistance et la santé
  • vers un code de bonne conduite
  • le choix du VAE

Le virage n’est pas facile à négocier chez les inconditionnels du tout musculaire; il convient donc de convaincre en notant qu’il serait incompréhensible de continuer à rejeter le VAE.

le vélo à assistance électrique sait se faire discret comme ici avec ce cycle Mannheim qui ressemble fort à un vélo de course classique

L’argument santé est pour sûr un facilitateur pour aider à comprendre l’intérêt du vélo à assistance…en notant qu’il ne s’agit que d’un petit surplus de puissance de 10 à 30% dans les moments les plus redoutables pour le cardio.

Mais le cycliste a sa fierté pour lui; consentira t-il à passer au VAE aussi facilement?

Pour aider à la transition, les constructeurs rivalisent d’artifices en dissimulant les moteurs et les batteries du mieux qu’ils peuvent…comme certains tricheurs dans la compétition.

Dès lors à l’avenir le vélo musculaire est-il appelé à figurer au rang des reliques qu’on sort uniquement dans les grandes occasions, histoire de rappeler les temps héroïques?

Coureur électrique

Cycle Mannheim AE, peu de signes qu’on a affaire à un vélo à assistance, sauf à y regarder de près

Il a tout d’un vélo de course. Et pourtant il est électrique ou électrifié, si vous préférez.

Mannheim a déjà expérimenté cette formule de nature à satisfaire ceux qui ne peuvent plus. Qui ne peuvent plus faire comme avant tout en souhaitant s’adonner à ce sport exigeant qu’est le vélo. Le constructeur Mannheim propose donc une formule qui a tout pour plaire, un vélo de course normal avec une assistance électrique, moteur dans le moyeu et batterie dans le tube de selle.

De beaux vélos sont souvent abandonnés par leurs acquéreurs peu après l’achat. Faute d’entraînement, ils se rendent compte que le vélo est un sport difficile dès lors qu’il faut gravir une pente ou affronter un vent défavorable. Alors pourquoi pas l’électrique? se disent-ils.

Cycle Lapierre AE

De son coté Lapierre commercialise un cycle à assistance au cadre plus racé dont les batteries sont dissimulées dans le tube oblique très protubérant et pas très élégant.

Pour mémoire en mars 2018 Mannheim commercialisait un cycle à assistance dont le moteur était logé dans la boite de pédalier, une façon encore plus discrète de rendre l’électrique indétectable.

Mannheim, le tandem deux pièces

Serge Mannheim à Vieux-Thann construit un tandem démontable.

C’est plus facile pour monter dans le train. Chacun prend sa partie…et on est sûr de ne pas oublier sa moitié!

L’assemblage est délicat, il faut de la rigidité et de la sécurité…et câbles et chaine déconnectables

Prix confidentiel!

Serge Mannheim à l’honneur

Le vélo « fait main » de Serge Mannheim a subi avec succès l’épreuve du magazine 200 (N°10 automne 2016)

Serge Mannheim, le sympathique vélociste de Vieux-Thann vient d’être récompensé par le Magazine 200.

Il s’agissait de concourir entre 17 fabricants français. Poursuivre la lecture de « Serge Mannheim à l’honneur »

Le vélo de Cancellara à Vieux-Thann

La cyclopédie avait bien ri en voyant ce vélo continuer seul sur sa lancée après la chute de son pilote.

On se souvient également de la suspicion vis à vis de Cancellara qu’on soupçonnait fortement d’avoir monté un moteur clandestin sur son vélo (voir l’article) Poursuivre la lecture de « Le vélo de Cancellara à Vieux-Thann »

VTT 29 ou 27.5 pouces, pour clore le débat

VTT Mannheim 29/27.5″

26, 27.5 ou 29 pouces pour les roues de VTT?

Le débat est en passe d’être réglé.

Les vendeurs apprennent par cœur les arguments en faveur du 29 pouces comme s’ils devaient affronter le scepticisme de la clientèle dans l’embarras.

Argument béton: le 29 emmagasine plus d’énergie cinétique qu’il restitue mieux ensuite.

Oui, mon ami mais la fameuse énergie cinétique, y’a un type qui la produit en pressant sur les pédales.

Soyons clair: c’est comme si on voulait monter le Haag sur la plaque. Avec des gros mollets, on y arrivera! Poursuivre la lecture de « VTT 29 ou 27.5 pouces, pour clore le débat »