Étiquette : Montréal

Uber en proie à l’indiscipline

Uber a du mal à faire garer ses Jump à Montréal

https://www.ledevoir.com/societe/transports-urbanisme/562535/plus-de-1000-avertissements-pour-les-utilisateurs-de-velos-jump

Canadien et imbécile, c’est possible

Les glorieux cyclistes d’hiver imposent leurs principes ou leur dépendance aux autres usagers de la route.

C’est sous la plume d’un certain Martin Grégoire que la bile anti-cycliste se déverse.

Heureusement, au Canada tout le monde ne s’appelle pas Martin!

En cause les cyclistes qui se déplacent en ville à vélo l’hiver.

Cet article là semble être le fait non pas d’un journaliste mais d’un lecteur de la Presse.ca.

Les Canadiens nous ont appris à mieux.

lire l’article

 

Bisbille chez les BIXI

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Bisbille chez les BIXI

Le maire de
Montréal

Rien ne va plus chez les BIXI de Montréal au Canada.

Avec un déficit de 37 millions $, la société de location de
vélos menace de fermer.

8 vélos sur 10 sont victimes de vandalisme.

Comme quoi, la délinquance n’est pas qu’un sujet français!

La municipalité va renflouer la société, mais le maire de
Montréal a déclenché une belle bagarre politique dans sa ville
lorsque l’opposition a appris la nouvelle..

(Canoé
infos)

Cyclotourisme urbain…à Montréal

Le cyclotourisme urbain consiste à découvrir ou redécouvrir la
ville à vélo.

Cette pratique du vélo peut encore paraître incongrue aux
inconditionnels du vélo à la campagne.

« Le cyclotourisme urbain vient avec
un niveau de stress plus élevé dû au côtoiement du trafic
véhiculaire qui doit être compensé par la valeur des villes ou des
espaces que nous explorons…. » (velocia Quebec)

Pourtant au Quebec, le cyclotourisme urbain existe.

Le guide Louis Wiriot à Montréal, fier
résident de Rosemont
, vous fait visiter
Montréal
. (lire l’article sur
Urbanista)

En France, le concept est encore inconnu, même si certaines
associations de cyclistes urbains organisent des balades
ponctuelles pour visiter les centres historiques à l’abri de la
circulation automobile (comme ici à Mulhouse avec
l’historienne Marie-Claire Vitoux)
.

En revanche, cette pratique n’a rien de conventionnel dans les
clubs de cyclotourisme qui préfèrent encore s’évader à la
campagne.

Flâner à vélo en ville offre un réel plaisir dès lors qu’il
existe des circuits abrités favorables à la bicyclette.

On peut voir et admirer les monuments, s’arrêter le long des
parcs et bassins d’agrément, passer d’un quartier à un autre en
s’affranchissant des circuits de circulation automobile.

Avec le renouveau du vélo en ville, nul doute que le
cyclo-tourisme urbain est appelé à un bel avenir.

Vélos contre pétrole à Montréal

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Vélos contre pétrole à Montréal

Ils protesteront le 1er avril contre le pétrole issu des sables
bitumineux.

C’est à Montréal.

« Les Sables Bitumineux cannibalisent
l’eau, la terre et la forêt pour produire le pétrole le plus
sale de la planète, pour bientôt devenir la plus grande source
d’émission de gaz à effet de serre au Canada, ce qui pousse
la planète vers un point de basculement climatique. Le projet, qui
empoisonne les habitants de Fort Chipewyan, qui déchire
l’étoffe sociale des communautés locales et qui gère un
programme de travailleurs étrangers temporaires qui exploite les
travailleurs migrants, existe pour s’assurer que le monde
reste dépendant du pétrole. »

lire la suite