Étiquette : hiver

Fatbike au Québec

à lire sur le Journal de Québec

Les potins du lundi

memoires-d-une-geisha-2005-51-g
Sexe faible contre sexe fort, le romantisme marque le pas

Ça y est, la télé est réquisitionnée par les JO d’hiver.

L’olympisme coréen a bon dos. Poursuivre la lecture de « Les potins du lundi »

Le bout du nez dehors

L’Ill a pris un coup de froid

Ce matin j’ai remis le bout du nez dehors profitant d’un léger redoux au-dessus de zéro.

14 janvier-29 janvier, quinze jours d’interruption.

J’ai trouvé le temps long, le temps de sortir de cette mauvaise toux. Poursuivre la lecture de « Le bout du nez dehors »

Bon sang, c’est pourtant simple

Aujourd’hui, 21 décembre, solstice d’hiver et début de l’hiver.

C’est à dire que c’est le jour le plus court de l’année…et donc la nuit la plus longue.

A Paris le soleil s’est levé 8h42 et se couchera avant 16h56.

J’en suis resté à des choses très basiques contrairement à nos ancêtres habitués à vivre au rythme de la terre et de ses saisons. Poursuivre la lecture de « Bon sang, c’est pourtant simple »

Faire du vélo l’hiver

C’est Olivier Razemon, journaliste au Monde, qui rédige un article sur la façon de faire du vélo l’hiver au quotidien.

Un article qui me convient très bien, écrit par un connaisseur du vélo.

lire l’article

Autre article en relation

En ville, n’ayons pas peur!

L’exercice semble périlleux.

Pourtant rouler par temps de neige avec son vélo en ville est possible.

Il faut cependant prendre des précautions.

Quelles sont les recettes du succès… Poursuivre la lecture de « En ville, n’ayons pas peur! »

C’est pourtant l’hiver

Les climats s’emmêlent les pieds.

C’est l’hiver pour un mois encore et pourtant il faisait beau aujourd’hui en Alsace avec 8 degrés et un ciel bleu. Poursuivre la lecture de « C’est pourtant l’hiver »

En cas de tempête, prendre l’autobus!

Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, En cas de tempête, prendre l'autobus!

vélorizontal

On m’interroge…quels pneus sur mon vélo l’hiver? comment
s’habiller? comment conduire son vélo dans la neige?

Un exemple nous est fourni par un habitué de l’hiver canadien,
le site « Vélorizontal ».

Allons-donc déjà voir son chapitre « le vélo en hiver ».

On peut lui faire confiance.

Sans aucun doute!

Refaisons Copenhague!…

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Refaisons Copenhague!...

Non, on ne peut plus en douter…Depuis que la thèse des
opposants a été démolie, on n’a plus à se poser de questions: c’est
bien l’activité humaine qui est responsable du réchauffement de la
planète!

Y compris en Alsace.

Puisqu’on nous le dit, il faut le croire.

C’est difficile à admettre particulièrement l’hiver.

Car l’hiver, il continue de faire froid.

Or, on devrait avoir chaud l’hiver..non?

C’est justement ce moment là, quand on chauffe toute la maison
et qu’on remet une couette, que choisissent les climatologues pour
nous convaincre que ça se réchauffe!

Il y a manifestement une erreur marketing pour nous
vendre la chose.

Idem pour mon confrère Météo Mulhouse, il nous confirme qu’il
fait de plus en plus chaud sur la planète en nous montrant une
(très belle) image…de glacier dont on nous dit qu’il fond.

Pas le glacier de Neuenburg en plein été, sa terrasse
ensoleillée et ses sorbets menthe-vanille!

Non!

Un glacier d’Alaska avec ses petits glaçons autour.

Puisqu’on vous le dit, il faut le croire sur parole.

Les climatologues ne sont vraiment pas aidés.

Itinéraire hivernal


Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Itinéraire hivernal
De
20101118

vélomaxou

L’essentiel, c’est de participer!

Pendant que d’autres préfèrent « faire du vélo dans leur
garage »
…nous choisissons de garder le contact avec la nature
que l’on aime tant. Et qui nous le rend bien!

Nos sociétés modernes ont tellement encouragé le cocooning qu’on
ne sait plus toujours affronter les éléments.

Aujourd’hui, une légère bruine nous faisait craindre un retour
anticipé.

Chemin faisant, la situation s’est améliorée.

Sortie hivernale

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Sortie hivernale

cliché Vélomaxou

Cycler en ville: oui!

Mais randonner?

On ne sait pas…

Alors, je me jette à l’eau.

J’enjambe mon fidèle destrier en ferraille et je pars. Sac au
dos. Brodequins aux pieds en cas de dérapages incontrôlés.

On verra bien.

Ma rossinante peine à dépasser les 25 km/h. Ce n’est pas faute
d’appuyer sur les pédales.

En abordant la piste de Grünhutte, il faudra modérer ses ardeurs
et se contenter de 14 à 15 km/h pour rester dans une étroite trace
laissée par un véhicule forestier.

Après quelques embardées de droite et de gauche, je reprendrai
la terre ferme. Jusqu’au pont du Rhin à Chalampé.

Un immense chaland passe…

Je pousserai jusqu’à Neuenburg et ses rues paisibles avant de
rentrer à Mulhouse.

Images Vélomaxou

Sous le soleil…les cyclistes

C’est l’hiver.

Oui, et alors?

Alors, il ne faut pas hésiter.

On saute sur nos bécanes.

Sans même savoir où aller.

Bon, les avis sont partagés.

Du court, du moyen ou du long?

Finalement, c’est le circuit long qui sort du chapeau.

On ne sait plus qui a osé sortir cet itinéraire…

On ne le regrettera pas.

Après une mise en route laborieuse le long du canal de Niffer,
on s’arrêtera regarder les ragondins. Et puis les promeneurs se
font denses sur la piste de Kembs. Il fait si beau.

La grande chaise de Märkt est visiblement trop grande pour 
nos petites jambes.

Non, non et non!

Marie Paule s’entête à ne pas vouloir ascensionner cette petite
pente derrière Efringen Kirchen.

Trop tôt sur le calendrier?

Que nenni!

Juste un caprice pour notre compagne aguerrie aux grands cols
alpins!

Pourtant chacun se résoudra à emprunter ce chemin qui mène vers
Blansingen et d’où l’on peut observer Bâle et le massif de la Forêt
Noire illuminé.

Après 50 km, on fera une petite pause avant de rentrer à la nuit
avec -4°C à la sortie de la Hardt.

Qu’est-ce qu’on s’éclate!

Chacun le voit bien; le vélo mène à toutes sortes d’exaltations
fantasques pourvu qu’on prenne l’envie de pédaler.

Ce sera mon premier coup de coeur de la nouvelle année.

Bon, alors?

Vélo au clou!

On attend…

On attend que le froid s’atténue pour sortir le bout du nez.

On attend comme on peut.

Quelques paysages d’hiver comme dans mon imaginaire d’enfant,
jadis .
c’est un début… encore une… et une dernière

Marché de Noël à Eguisheim


Temps d’hiver froid et sec. Zéro degré ce matin au départ de
Kingersheim.


Il fallait ne pas manquer de se vêtir de plusieurs couches pour
braver la froidure.

Et même ne pas hésiter à ressembler à des gangsters avec nos
masques…


Le marché de Noël d’Eguisheim était encore peu animé
et les marchands en peine de clients…